Équipe de France : Al-Khelaïfi interpelle Lloris sur la polémique au Qatar

Pour défendre la cause LGBT lors de la Coupe du Monde au Qatar, certaines fédérations comptaient frapper fort. En effet, elles voulaient que leurs capitaines puissent porter un brassard arc-en-ciel, dit One Love. Invité à prendre position sur le sujet, Hugo Lloris avait expliqué qu'il comptait se plier aux règles du Qatar et de la FIFA. Un message loué par Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG.

Durant la Coupe du Monde au Qatar, certaines nations - telles que le Danemark et l'Allemagne - ont lancé un mouvement de protestation pour défendre les droits de l'Homme, et notamment la cause LGBT. Invité à se prononcer sur ce thème, Hugo Lloris a fait clairement savoir qu'il ne comptait pas violer les règles instaurées par le Qatar et la FIFA.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«On demande une chose : le respect de notre culture»

« Avant d’entreprendre des choses, il faut l’accord de la FIFA et de la Fédération. J’ai mon opinion personnelle sur le sujet et ça rejoint un peu celle du président (Noël Le Graët). Lorsqu’on accueille des étrangers en France, on a l’envie qu’ils se prêtent à nos règles et respectent notre culture. J’en ferai de même lorsque j’irai au Qatar. Je peux être d’accord ou non sur leurs idées, mais je vais montrer du respect par rapport à ça. (...) La FIFA organise la compétition. Nous, les joueurs, on nous demande de jouer au football. Je…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com