Les États-Unis remportent leur 4e titre mondial consécutif face à la Chine

À l'image d'A'Ja Wilson, MVP de la saison régulière en WNBA, l'équipe américaine a survolé la compétition. (Jeremy NG/AFP)

Ultra favorites, les Américaines ont largement dominé (83-61), samedi à Sydney, les Chinoises et remportent leur quatrième titre mondial d'affilée.

Elles étaient venues pour l'or, elles repartent avec l'or. Avec les Américaines, on connaît souvent la fin de l'histoire. Ultra-favorites, elles ont dominé (83-61) les Chinoises en finale de la Coupe du monde, disputée ce samedi à Sydney.

lire aussi Le match commenté

Invaincue depuis 2006 en Coupe du monde, l'équipe de Cheryl Reeve a encore montré qu'elle était largement au-dessus des autres dans tous les compartiments du jeu. Si les Chinoises sont celles qui ont le mieux résisté à la surpuissance US (77-63 en phase de groupes), elles n'ont jamais pu installer leur basket. À la mi-temps, elles étaient déjà menées de dix points et cet écart (le plus grand dans une Coupe du monde) n'a fait que s'accentuer au fil du match malgré la belle prestation de Wu Tongtong, sortie sur blessure.

lire aussi Les résultats

Bien emmenées par la MVP de la saison régulière de WNBA, A'Ja Wilson (19 points), et un effectif pléthorique, les Américaines n'ont jamais été inquiétées et ont aligné leur 30e victoire consécutive dans l'épreuve en faisant tourner leur effectif en fin de rencontre. Intouchables, les triples tenantes du titre ont conservé leur bien en survolant le match face à des Chinoises, émoussées et sans solution.

VIDÉO - Sandrine Gruda, l'interview (replay Twitch)