Les 5 bonnes raisons de ne jamais oublier Mike Dean

Une passion débordante
Qui n'a jamais eu l'impression que son équipe jouait parfois à douze contre onze ? Certainement pas les fans d'Aston Villa, qui ont dû se sentir bien seuls lors de cette partie disputée par les Villans face à Tottenham le 2 novembre 2015. Moins de trois minutes après le coup d'envoi, Mousa Dembélé ouvre le score pour les Spurs. Provoquant, visiblement, une immense joie chez Mike Dean. À deux doigts de faire un remake d'Emmanuel Adebayor face à Arsenal en 2009, l'Anglais stoppe finalement sa course au niveau du rond central.

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles