Andy Murray qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
À 35 ans, Andy Murray a toujours la rage de vaincre. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré la perte du premier set, Andy Murray a pris le dessus sur James Duckworth (4-6, 6-3, 6-2, 6-4) et s'est qualifié lundi pour le deuxième tour de Wimbledon.

Il valait mieux ne pas se louper. Après avoir décidé de zapper la saison sur terre battue (mis à part une apparition à Madrid) pour mettre toutes les chances de son côté pour le gazon, Andy Murray se présentait donc au rendez-vous le plus important de sa saison, Wimbledon. Lundi, il a réussi son entrée en lice en battant l'Australien James Duckworth, 74e mondial (4-6, 6-3, 6-2, 6-4).

Fort d'une finale à Stuttgart où seul Matteo Berrettini avait pu le stopper, le Britannique faisait donc face à un public qui le regardait avec les yeux de Chimène et qui n'hésitait pas à pousser de la voix (toutes proportions gardées, cela reste Wimbledon) dans les moments difficiles.

lire aussi

Finaliste à Stuttgart après une très bonne semaine, Murray reverdit sur gazon

Et il y en eut, surtout en début de match quand la pression retenait son bras et qu'il ne parvenait pas à lire le service de son adversaire australien. Mais une fois ses deux problèmes réglés, comme il l'avouait après le match, Murray a déroulé. Bien sûr, on l'a vu s'invectiver après tous les points qu'il ratait, on l'a même vu faire un service à la cuillère dans le deuxième set. Pas de quoi faire naître un sourire sur le visage de son coach Ivan Lendl, plus impassible que jamais, mais le public était ravi.

Une fois revenu à un set partout, Murray aura surtout montré une grosse solidité en n'ayant à défendre aucune balle de break durant les trois derniers sets. Duckworth finissait par ne plus avoir que son courage à opposer à la science du jeu sur gazon de Murray. Qualifié pour le deuxième tour, Murray y fera face à John Isner et à son redoutable service (54 aces face à Enzo Couacaud).

lire aussi

Le tableau hommes de Wimbledon

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles