ASSE : Combien ça coûte de recruter Jean-Philippe Mateta ?

·2 min de lecture
Mateta transfert ASSE
Jean Philippe Mateta, un renfort pour la fin de saison de l’ASSE ?

C’est une sorte de branle-bas de combat qui se joue, actuellement, entre les murs de l’AS Saint-Etienne. Sportivement, le club est au plus mal, dernier de la Ligue 1. Claude Puel, fraîchement remercié, la direction s’active à trouver son successeur. Autant qu’à renforcer le collectif, car arrive la période du mercato de l’hiver et cet effectif, si friable depuis la rentrée, doit nécessairement être renforcé. Devant, Jean-Philippe Mateta serait une piste, d’après les informations de Foot Mercato.

Un ancien de l’OL pour renforcer l’attaque de l’ASSE ?

Pas un profil à recruter, dans le cadre d’une opération payante. Même si elle a reçu le feu vert du gendarme financier du football, en France, l’ASSE n’en a pas les moyens. Quand bien même, le buteur de 24 ans, est-il aujourd’hui estimé à moins cher, que les 8 millions d’euros payés pour lui, par Mayence, à l’Olympique Lyonnais, en 2018. Transfermarkt le valorise toujours à autant, mais l’Observatoire du football est plus nuancé, dans une fourchette de 2 à 4 millions d’euros, pour le joueur de 24 ans, sous contrat jusqu’en 2023.

Jean-Philippe Mateta est sous contrat avec Mayence, en prêt à Crystal Palace

Depuis le début de l’année, Jean-Philippe Mateta est prêté au club de Crystal Palace, en Premier League, pour un an et demi. Et avec une option d’achat. Mais en manque de temps de jeu, depuis la reprise de la saison, l’opération pourrait prendre fin, plutôt que prévu, dès ce mois de janvier. Et alors, l’ASSE pourra, peut-être, en profiter.

L’équivalent salaire d’un cadre du vestiaire des Verts cette saison

Charge, en ce cas, aux Verts, d’assumer le salaire du joueur. Et possiblement verser une compensation, à Mayence ; le prêt à Crystal Palace est prévu payant, à hauteur de 3,5 millions d’euros. Côté contrat, les Aigles assument, pour cette saison, un salaire du joueur donné proche de 220 000 euros brut mensuels, d’après les estimations de la plateforme Spotrac, à son sujet. A Saint-Etienne, c’est l’équivalent du deuxième plus gros salaire du collectif, derrière Wahbi Khazri.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles