Basket - NBA - Les Los Angeles Lakers s'offrent le Jazz

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le dernier match du Martin Luther King Day a vu l'équipe de LeBron James s'imposer lundi à domicile face à celle de Rudy Gobert (101-95). Son nouveau double-double, massif une nouvelle fois, n'a pas suffi. Rudy Gobert (19 points à 6/8, 16 rebonds et 3 contres) et Utah ont eu la main dans le dernier quart-temps du dernier match du Martin Luther King Day, menant de neuf points à moins de dix minutes de la fin (74-83, 39e). Mais LeBron James (25 points, 7 rebonds, 7 passes) a ensuite trouvé un soutien inattendu en Stanley Johnson, un ailier de 25 ans dont la carrière n'a jamais décollé, pour retourner la situation.

Stanley Johnson, qui fut un temps un bel espoir (8e choix de la Draft 2015), a inscrit 10 de ses 15 points dans les cinq minutes qui ont suivi le plus gros écart en faveur du Jazz. Lequel n'a pas trouvé la parade à cette carte surprenante. Pour l'équipe de Salt Lake City, ce cinquième revers en six matches n'est pas une bonne affaire car elle a besoin d'engranger des succès avant un passage terrible à la fin du mois (Golden State, Phoenix deux fois et Memphis entre les 24 et 29 janvier). lire aussi 32 points pour Nicolas Batum ! Côté Lakers, où le retour d'Anthony Davis, toujours blessé au genou gauche, n'est pas attendu avant la semaine prochaine, au mieux, c'est au contraire un gros soulagement après trois défaites consécutives. Même s'il leur a encore fallu composer avec un Russell Westbrook à la fois inconstant et décevant (5/14 aux tirs, 3 passes décisives seulement lundi), au moins leur banc a-t-il compensé cette fois (44 points).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles