Boxe - Carlos Takam blessé, Tony Yoka boxera Martin Bakole à Bercy

·2 min de lecture

INFO L'ÉQUIPE. Carlos Takam étant blessé au poignet, Tony Yoka affrontera le Congolais Martin Bakole, 18e mondial, le 15 janvier prochain à l'AccorHotels Arena de Paris Bercy. Derrière la puissance de leurs poings, les mains sont la grande faiblesse des boxeurs. Selon nos informations, Carlos Takam (40 ans, 39 victoires, 6 défaites, 1 nul) serait en délicatesse avec son poignet gauche, ce qui l'empêcherait de pouvoir se préparer correctement en vue de son combat prévu le 15 janvier face à Tony Yoka, 29 ans, toujours invaincu en 11 combats. lire aussi Quand Yoka se réjouissait d'affronter Takam Carlos Takam, qui réside à Las Vegas, a finalement répondu à nos sollicitations, dans la nuit : « J'ai cogné comme un taureau à l'entraînement et je me suis blessé, souffle le boxeur. Puis j'ai négligé la douleur au lieu de m'interrompre à la première alerte. C'est très difficile d'être blessé au poignet et de ne pas pouvoir s'entraîner. Ça mine le moral. Je suis très déçu car c'est un combat que le public français attendait. » Ce mercredi, Carlos Takam devrait revoir un médecin pour un diagnostic plus définitif. « J'ai eu en ligne Joe De Guardia, le promoteur américain de Takam, ainsi qu'Emmanuel Rosi, son manager, confirme Jérôme Abiteboul, l'organisateur du combat à l'AccorHotels Arena. Tous deux semblent encore optimistes, mais nous avons d'ores et déjà pris la décision d'ajourner ce combat. Carlos mérite de monter sur le ring à 100% de ses moyens et non au terme d'une préparation tronquée par une blessure. C'est aussi une question de respect du public qui mérite un choc avec tous les ingrédients d'un grand combat. » Ce duel de génération qui faisait saliver les aficionados français du noble art, risque de n'avoir finalement jamais lieu.
Sparring-partner de Joshua Dans l'urgence, le clan Yoka s'est activé pour rechercher un adversaire de qualité à lui opposer le 15 janvier, dans six semaines. Et le Congolais Martin Bakole, 28 ans, a accepté le défi. Déjà pressenti pour affronter Yoka il y a quelques semaines, Bakole s'était fait ravir l'opportunité par Takam. Boxeur aux longs segments (1m98), offensif et disposant d'un jab du gauche très rapide, Bakole compte 17 victoires et 1 défaite face à l'Américain Michael Hunter, en octobre 2018. Il a souvent fait office de sparring-partner pour l'ancien champion unifié des poids lourds anglais Anthony Joshua. Résidant au Royaume Uni, ce boxeur d'origine congolaise entraîné par l'écossais Billy Nelson, jouit d'un ratio de 72% de victoires avant la limite. Le natif de Kananga est classé 18e mondial, devant Yoka (20e) et Takam 22e.

Pas timoré lorsqu'il s'agit de combattre à l'extérieur, Martin Bakole s'était imposé sur les terres du polonais Mariusz Wach, par arrêt de l'arbitre au 8e round, en avril 2019, à Katowice. Son dernier combat remonte au 18 septembre dernier face au modeste ghanéen, Haruna Osamanu, mis K.O. dès le premier round. Tony Yoka, lui, reste sur une victoire face au croate Peter Milas arrêté au 7e round, le 10 septembre dernier à Roland-Garros.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles