Le champion du monde Remco Evenepoel intéresse l'équipe Ineos Grenadiers

Remco Evenepoel intéresse l'équipe Ineos Grenadiers (B. Papon/L'Équipe)

Le récent champion du monde Remco Evenepoel serait sérieusement convoité par l'équipe Ineos Grenadiers à la recherche très vite d'un potentiel vainqueur du Tour. Pour l'heure, le Belge est sous contrat jusqu'en 2026.

Pour Remco Evenepoel, l'année 2022 restera certainement gravée à jamais. Vainqueur entre autres cette saison de Liège-Bastogne-Liège et de la Vuelta avant de devenir tout récemment champion du monde sur route à seulement 22 ans, le prodige belge anime forcément aujourd'hui les plus grandes conversations dans le milieu cycliste.

lire aussi

Remco Evenepoel, un titre de champion du monde en chiffres

Il ferait même déjà l'objet de sollicitations et plus précisément une provenant de l'équipe Ineos Grenadiers. Ce mardi, selon le site spécialisé VéloNews, le nouveau champion du monde serait en effet sérieusement convoité par la formation britannique alors qu'il est encore sous contrat avec Quick Step-Alpha Vinyl jusqu'en 2026.

Mais ce détail contractuel ne serait pas un frein pour Jim Ratcliffe, le propriétaire d'Ineos, semble-t-il bien décidé à attirer dans ses rangs un coureur susceptible de remporter rapidement le Tour de France et Evenepoel présenterait ce profil-là. Car la pépite colombienne Egan Bernal, vainqueur du Tour en 2019, n'est plus sûre de revenir un jour à son meilleur niveau depuis le grave accident survenu en janvier dernier à l'entraînement en Colombie. Tout comme l'équipe britannique devra faire face en fin d'année au départ de l'Equatorien Richard Carapaz, lauréat du Giro 2019 et champion olympique sur route à Tokyo.

Son père a confirmé un contact avec Brailsford

Or, au moment où Evenepoel vient d'être accueilli en héros en Belgique, l'information de VéloNews provient de Patrick Lefévère en personne, le manager de Quick Step-Alpha Vinyl. « Après la Vuelta, Dave Brailsford (le directeur de l'équipe Ineos Grenadiers) m'a envoyé un message et il n'en envoie pas beaucoup, a confié le technicien belge. Il a dit : « Félicitations, quel champion ! Si tu veux le vendre un jour, appelle-moi. Ni plus ni moins. Sur un message, vous ne pouvez pas voir si quelqu'un plaisante. Les autres collègues m'ont simplement envoyé des messages de félicitations. Une chose est sûre : si Dave le veut, il aura probablement besoin de beaucoup d'argent. »

lire aussi

Remco Evenepoel après son titre de champion du monde : « Une saison incroyable »

Ces trois-quatre phrases ont immédiatement mis la Belgique en émoi. Très vite interrogé sur le sujet, Patrick Evenepoel, le père et agent du champion belge, a confirmé avoir eu un contact avec Brailsford, mais sans vouloir entrer dans les détails d'un éventuel transfert. « Il n'y a pas eu de réunion mais juste une conversation téléphonique, a-t-il lâché. Nous nous connaissons (les dirigeants d'Ineos) depuis des années. C'est normal qu'ils m'appellent pour me féliciter de la victoire de Remco à Liège et sur la Vuelta. Après, je ne sais pas ce qui va se passer d'ici la saison prochaine. Ce que je sais, c'est qu'il (Remco) a un contrat jusqu'en 2026 et donc ce n'est pas le moment d'en parler. Nous allons déjà fêter la victoire sur la Vuelta et le titre mondial. »