Cristiano Ronaldo croyait avoir marqué le premier but contre l'Uruguay

Contre l'Uruguay, Cristiano Ronaldo célèbre un but... finalement attribué à Bruno Fernandes. (P. Lahalle/L'Équipe)

Cristiano Ronaldo semblait persuadé d'avoir touché le ballon sur le premier but portugais, lundi contre l'Uruguay (2-0). À tort, selon la FIFA, qui a attribué le but à son coéquipier Bruno Fernandes.

S'il est, comme de nombreux hommes, très attaché à la vivacité de sa capillarité crânienne, Cristiano Ronaldo est encore plus attentif à ses statistiques personnelles. Lundi, après l'ouverture du score contre l'Uruguay (2-0), sur un centre-tir de Bruno Fernandes qu'il a effleuré de la tête, le capitaine portugais semblait circonspect : deux fois, au moins, il a répondu par une moue interrogative à ses partenaires qui le questionnaient pour savoir s'il avait ou non touché le ballon. La FIFA elle-même a hésité. Le but, d'abord attribué à CR7, a quelques secondes plus tard été redonné à Bruno Fernandes.

lire aussi : Les tops-flops de Portugal-Uruguay : Fernandes en feu, Cavani en dedans

Un message de Ronaldo à Piers MorganAprès la rencontre, le joueur de Manchester United a expliqué : « C'est lui (Ronaldo) que je visais, et j'ai fêté ce but comme s'il l'avait marqué ». Fin de l'histoire ? Pas vraiment. Symboliquement, ce but avait son importance : il aurait été le 9e de CR7 en Coupe du monde, soit le total de buts compilé en une seule phase finale (en 1966) par Eusébio. Et, quelques heures plus tard, l'ancien défenseur des États-Unis Alexi Lalas a révélé au micro de la télé américaine Fox Soccer Plus que Ronaldo avait envoyé un message à Piers Morgan, le journaliste anglais qui l'a interviewé avant la Coupe du monde, pour lui dire qu'il avait bien touché le ballon.

Aucune image ne permet de le certifier, pourtant. Et ce mardi, dans un communiqué, Adidas et la FIFA ont confirmé cette analyse : « grâce à la « Connected Ball Technology », nous sommes parvenus à démontrer définitivement qu'il n'y a pas eu le moindre contact entre Cristiano Ronaldo et le ballon sur l'action du premier but, dit la firme allemande, fournisseur officiel des ballons pour cette Coupe du monde. Aucune pression externe n'a été mesurée sur le ballon [...] Le capteur à l'intérieur du ballon nous permet d'être très précis. » La fédération portugaise, elle, a nié avoir exercé la moindre pression pour faire réattribuer le but à son capitaine, qui reste le seul joueur dans l'histoire à avoir scoré dans cinq phases finales de Coupe du monde.

Ronaldo explique à son staff qu'il a bien touché le ballon

lire aussi : Toute l'actualité de la Coupe du monde