F1 : Charles Leclerc laisse éclater sa colère contre Ferrari à Silverstone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé à la quatrième place du Grand Prix de Grande-Bretagne, Charles Leclerc n’a pas caché sa grande colère à l’encontre de Ferrari. Le Monégasque estime que son écurie l’a privé de remporter la course, alors qu’il bénéficiait d’un bien meilleur rythme que son coéquipier et vainqueur Carlos Sainz Jr.

Cet après-midi avait lieu la dixième épreuve du championnat du Monde de Formule 1 2022 à Silverstone, à l’occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Une course très riche en rebondissements, qui a fait passer les fans et observateurs par toutes les émotions. L’effroi et l’angoisse d’abord, en voyant la monoplace de Guanyu Zhou (Alfa Romeo) se retourner sur son toit et s’envoler dans les grillages après une longue glissade sur le bac à graviers. L’excitation ensuite, en se délectant de formidables batailles, opposant Max Verstappen (Red Bull) aux deux Ferrari, puis Charles Leclerc (Ferrari), Lewis Hamilton (Mercedes), Sergio Perez (Red Bull) et Fernando Alonso (Alpine) dans les derniers tours.

Leclerc était pourtant bien parti…

Si c’est l’espagnol Carlos Sainz Jr qui s’en est sorti le mieux en franchissant la ligne d’arrivée en premier, deux hommes ont perdu gros cet après-midi en Angleterre. Après avoir roulé sur un débris, Max Verstappen a endommagé sa voiture, dont les performances se sont considérablement amoindries, le faisant terminer…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles