F1 : Hamilton est attaqué, la FIA prend une décision exceptionnelle avant Silverstone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir tenu des propos racistes en évoquant Lewis Hamilton pendant une interview, Nelson Piquet a tenu à présenter ses excuses au septuple champion du Monde. Mais ce n'est pas suffisant pour la Formule 1, qui a pris une décision drastique à l’encontre du Brésilien qui va payer cher ses propos à l'encontre du septuple champion du monde.

C’est la polémique qui secoue le monde de la Formule 1 ces 48 dernières heures. Ce mardi, un entretien de Nelson Piquet Sr datant de novembre 2021 a fait surface sur la toile. Pendant cette entrevue, le triple champion du monde de la discipline (en 1981, 1983 et 1987) évoque l’accident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen ayant eu lieu dans le premier tour du Grand Prix de Siverstone 2021. Après que les deux pilotes sont entrés en collision, la monoplace du Néerlandais est partie en tête-à-queue et a violemment terminé sa course dans le muret de pneus à plus de 200km/h, sans que le bac à graviers ne parvienne à ralentir la voiture. Un accident qui fut l'un des moments forts de la saison dernière, et sur lequel Piquet n’a pas mâché ses mots, au point même de déraper : « Le petit noir a mis sa voiture et l'a laissée parce qu'il n'y avait aucun moyen pour lui de dépasser (et d'avoir) deux voitures dans ce virage » avait-il déclaré dans des propos rapportés par Motorsport.com, le terme « petit noir » (neguinho en portugais) désignant Lewis Hamilton.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles