F1 : Hamilton, Verstappen... Après la folie du GP d'Abu Dhabi, Mercedes passe aux aveux

C'était il y a huit mois, mais personne n'a oublié, surtout pas Mercedes. Lors du dernier Grand Prix de la saison dernière, à Abu Dhabi, Lewis Hamilton avait laissé filer le titre face à Max Verstappen, dans des conditions rocambolesques et vivement commentés. Invité à revenir sur cet épisode totalement fou, Toto Wolff reconnaît qu'il pense encore tous les jours.

La saison 2021 restera dans les annales de la Formule 1. Et pour cause, après une bataille ahurissante, Lewis Hamilton et Max Verstappen se présentaient à Abu Dhabi, dernier Grand Prix de la saison, à égalité de points. Par conséquent, celui finirait devant l'autre décrocherait le titre mondial. Et rapidement, la Mercedes a pris le dessus permettant au Britannique de filer tranquillement vers un huitième sacre, battant le record de Michael Schumacher. A la régulière, le Néerlandais ne pouvait rien faire. Mais voilà, ce GP va entrer dans la légende du sport. A cinq tours de l'arrivée, Nicholas Latifi fracasse sa Williams dans le mur, engendrant la sortie de la voiture de sécurité. Max Verstappen, qui n'a absolument rien à perdre, rentre aux stands pour chausser des gommes tendres dans l'espoir que la course serait relancée. Et ce sera le cas. A un tour de l'arrivée, la direction de course décide de permettre aux retardaires situés entre Lewis Hamilton et Max Verstappen de se dédoubler. Une décision inédite puisque la règle stipule que tous les pilotes doivent reprendre leur tour de retard. Mais dans ce cas là, la course…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com