F1 : L’énorme demande de Verstappen à Netflix

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avant le Grand Prix de Silverstone où il sera très attendu, Max Verstappen a décidé de revenir sur sa décision de boycotter la série « Drive to survive » de Netflix. Le pilote de l’écurie RedBull a expliqué sa décision, en rappelant que la plateforme américaine avait eu un impact considérable dans le développement de la Formule 1.

Week-end très important pour Max Verstappen. Leader du championnat du monde, le pilote Red Bull a l’occasion de frapper fort ce dimanche à Silverstone. Un an après son accident avec Lewis Hamilton sur le circuit anglais, le Néerlandais sera revanchard et voudra rappeler à tout le monde qu’il est le champion du monde en titre. En tête avec quasiment 50 points d’avance sur Sergio Perez et Charles Leclerc, Verstappen est le candidat numéro 1 à sa succession. Malgré tout, le pilote de 24 ans ne s’attend pas à un week-end facile. « J’ai hâte de retourner à Silverstone car c’est une vraie course classique et historique du calendrier. Il y a tellement de fans incroyables là-bas et l’équipe à l’usine de Milton Keynes est juste au bout de la route ou presque. C’est également bon de retourner sur un circuit traditionnel après plusieurs circuits urbains. Les performances de ce week-end dépendront du fait de trouver un bon équilibre et nous avons également besoin d’une stratégie pneumatique décente car la dégradation sera élevée là-bas. Il y a donc beaucoup de choses que nous devons mettre en place pour ce week-end, ce ne sera pas facile », explique-t-il dans des…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles