F1 : Leclerc, Sainz… Ferrari enchaîne les catastrophes, Verstappen peut jubiler

Ferrari avait débuté sa saison en fanfare avec le doublé réalisé en ouverture lors du Grand Prix de Bahreïn. Depuis, les choses se sont gâtées pour la Scuderia qui a enchainé les erreurs stratégiques au profit d'un Max Verstappen à l'affut de toutes les opportunités. Désormais, le pilote Red Bull a son destin entre ses mains et il peut remercier Ferrari.

Max Verstappen est plus que jamais en route pour son deuxième titre mondial consécutif. Pourtant, rien ne prédisait une telle avance pour le Néerlandais au vu des performances des monoplaces de Charles Leclerc et Carlos Sainz en tout début de saison. Mais c'était sans compter sur les multiples errements stratégiques de Ferrari et Mattia Binotto qui ont plongé la Scuderia dans le vide, disant adieu aux titres mondiaux.

Les erreurs de Ferrari

Tout avait si bien commencé pour Ferrari... La Scuderia affichait un niveau de performance supérieur à ceux de Mercedes et Red Bull. Or, l'écurie italienne a connu de nombreuses mésaventures et le duel avec Red Bull a tourné au vinaigre. Les vieux démons de Ferrari ont ressurgi lors du Grand Prix de Monaco où le malheureux Charles Leclerc a été rappelé aux stands alors qu'il n'y en avait pas forcément la nécessité. En effet, une fois dans la voie des stands, Leclerc voit son ingénieur lui dire de rester en piste, mais il était déjà…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com