Les familles de deux joueurs de Brentford victimes d'injures raciales à Everton

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La famille d'Ivan Toney (à droite, ici face à Vitaliy Mykolenko dimanche lors d'Everton-Brentford) a été victime d'injures raciales. (Craig Brough/Reuters)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Everton a annoncé prêter son concours à la police pour retrouver certains de ses supporters qui ont proféré des injures raciales à l'encontre des familles de deux joueurs de Brentford, dimanche dans les tribunes de Goodison Park.

Deux joueurs de Brentford, l'attaquant Ivan Toney et le défenseur Rico Henry, se sont plaints d'injures raciales à l'encontre de leurs familles présentes dans les tribunes de Goodison Park, lors de la victoire de leur équipe sur Everton, dimanche en Premier League (3-2).

« Voir ma mère bouleversée après avoir subi des injures raciales par quelques supporters d'Everton me fait mal au ventre », a tweeté Rico Henry, auteur du but décisif. Everton a indiqué que le club apportait son concours à la police pour identifier les auteurs des injures.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles