Foot - C1 - Revue de presse - Revue de presse après Bruges-PSG en Ligue des champions : « Le trio magique n'a pas suffi »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Particulièrement attentive aux débuts du trio du PSG Messi-Neymar-Mbappé, la presse espagnole a été déçue par la première de la MNM en Ligue des champions, mercredi soir à Bruges (1-1). Pour la première fois depuis que les trois joueurs sont réunis sous le même maillot, Mauricio Pochettino a aligné mercredi soir Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé dès le début de la rencontre de Ligue des champions contre le Club Bruges (1-1). Et le moins que l'on puisse lire, c'est que les débuts de la MNM n'ont guère convaincu nos voisins espagnols, particulièrement attentifs aux retrouvailles entre l'Argentin et le Brésilien, si complémentaires lorsqu'ils évoluaient ensemble au FC Barcelone. « Messi n'a pas suffi pour gagner », peut-on notamment lire en Une du quotidien catalan Mundo Deportivo.

« Les Parisiens n'ont pas pu vaincre un rival enthousiaste, a priori le plus abordable du groupe », peut-on lire sur le site du MD, où le match des trois joueurs est décrypté : « Le Français a délivré la passe décisive à Ander Herrera avant de devoir céder sa place après la pause, blessé à la cheville gauche. L'Argentin a envoyé un tir spectaculaire sur la barre. Quant au Brésilien, le plus terne des trois, on l'a seulement vu en deuxième période. » lire aussi Messi-Neymar-Mbappé, la magie n'a pas encore opéré Même constat en Une de Sport : « Le trident du PSG ne débute pas du bon pied. » « La MNM n'a pas marqué et Mbappé est sorti blessé », résume l'autre quotidien catalan. « Pochettino ne voulait pas de demi-mesures pour les débuts de cette campagne européenne. Les Parisiens ont mis toute la viande sur le gril avec leur trio de rêve », est-il écrit sur le site. Puis : « La connexion offensive des terreurs alignées par le PSG ne fonctionnait pas tout à fait, étant rapidement désactivée par la ligne de cinq défenseurs mise en place par Philippe Clément. » Et le PSG a donc été tenu en échec...

« Beaucoup de bruit pour rien » Toujours en Espagne, où le départ de Lionel Messi a du mal à être digéré, As écrit que « Bruges apprend au PSG la difficulté de la Ligue des champions ». « Ce match a exposé au maximum les lacunes d'une équipe qui n'a pas défendu avec le trio formé par Messi, Neymar et Mbappé », estime Andrés Onrubia sur le site du quotidien madrilène. « Le PSG est revenu à la dure réalité en Ligue des champions. [...] Malgré la supériorité sur Bruges, les Parisiens ont compris très tôt qu'ils souffriraient beaucoup cette saison si les trois attaquants n'aidaient pas à défendre », estime notre confrère. Qui conclut : « Un sérieux avertissement pour le PSG, qui affrontera Manchester City lors de la deuxième journée d'un match plus que capital. » lire aussi Les notes de Bruges-PSG : Neymar et Messi n'ont pas aidé « Beaucoup de bruit pour rien », titre de son côté Marca sur son site internet, qui ne fait pas référence aux débuts de la MNM en Une de son édition papier du jour. « La plus grande constellation d'étoiles de la planète football a traversé le gazon du Jan Breydelstadion sans briller », est-il écrit dans le compte rendu du match. « La blessure du Français a "brisé" un trio mal à l'aise dans le stade du champion de Belgique. » En résumé, « Pochettino a du pain sur la planche pour faire fonctionner sa formule. Il faut assembler toutes les pièces. Les étoiles ne brillent pas simplement en les alignant. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles