Foot - CM - La Confédération asiatique d'accord pour étudier la faisabilité d'une Coupe du monde tous les deux ans

·1 min de lecture

Une à une, les Confédérations continentales prennent position sur le projet de Coupe du monde bisannuelle de la FIFA. Alors que l'UEFA et la Conmebol (Amérique du Sud) y sont hostiles, l'AFC (Asie) est d'accord, comme la Concacaf, pour y réfléchir. Les deux superpuissances du football mondial, l'UEFA et la Conmebol, la confédération sud-américaine, ont exprimé ces derniers jours leur opposition au projet de la FIFA visant à organiser une Coupe du monde tous les deux ans au lieu de quatre actuellement. Deux autres Confédérations, la Concacaf et l'AFC, sont clairement plus favorables à cette révolution proposée par le gouvernement mondial du football. En tout cas d'accord pour en discuter : lundi, la Confédération d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes (Concacaf) a dit accueillir le projet porté par Arsène Arsène Wenger, directeur du Développement du football mondial à la FIFA, « de manière constructive, avec un esprit ouvert et dans un esprit d'engagement positif ». Communiqué de la Confédération asiatique du football, mardi. « L'AFC se félicite du vaste processus de consultation initié et dirigé par la FIFA » Mardi, la Confédération asiatique (AFC) a adopté une position similaire. Dans un communiqué daté de Kuala Lumpur (Malaisie), où elle a son siège, l'AFC « se félicite du vaste processus de consultation initié et dirigé par la FIFA pour examiner les options permettant d'optimiser le nouveau calendrier international des matches en examinant la faisabilité d'une Coupe du monde de la FIFA et de la Coupe du monde féminine de la FIFA tous les deux ans au lieu de l'intervalle actuel de quatre ans ».

La région est assurée de quatre places automatiques et d'une place en playoffs intercontinentaux pour la Coupe du monde 2022, en plus du Qatar, pays hôte.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles