Foot - ESP - Pourquoi le Real Madrid et l'Atlético de Madrid ne joueront pas dimanche en Championnat d'Espagne

·1 min de lecture

La Liga a accepté de reporter les matches des deux clubs en raison du retour tardif des internationaux sud-américains des matches de qualification à la Coupe du monde 2022. L'Atlético de Madrid devait jouer à Grenade et le Real Madrid recevoir l'Athletic Bilbao ce dimanche pour le compte de la 9e journée espagnole, mais les deux clubs madrilènes, coleaders du Championnat avec la Real Sociedad au coup d'envoi de la journée, ont demandé et obtenu de la Liga le report de leurs matches. Dans un communiqué, mercredi, la ligue espagnole a expliqué que ces reports étaient liés à « la prolongation par la FIFA de la période internationale des sélections de la Conmebol jusqu'au jeudi soir 14 octobre (tôt le matin du vendredi 15, en Espagne) » et aux conséquences du retour tardif des internationaux sud-américains pour leurs clubs qui doivent jouer en Ligue des champions dès mardi prochain, le Real au Chakhtior Donetsk, l'Atlético face à Liverpool. Le PSG s'est passé de ses joueurs sud-américains, l'OL a fait entrer Paqueta, décisif Luis Suarez (Atlético), par exemple, a joué pour l'Uruguay contre le Brésil (1-4), et Vinicius (Real) était sur le banc brésilien lors du même match disputé dans la nuit de jeudi à vendredi. Ailleurs en Europe, en France notamment, les clubs, soumis aux mêmes contraintes, ont joué normalement leurs matches de Championnat. Le PSG contre Angers (2-1), vendredi, sans Marquinhos, Neymar, Paredes et Messi. Lucas Paqueta, titulaire avec le Brésil contre l'Uruguay est entré samedi soir en fin de match avec l'OL et a largement contribué à sa victoire sur Monaco (2-0). lire aussi Les notes d'OL-Monaco : le dynamiteur Paqueta, le roc Boateng

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles