Foot - Justice - Sextape - Justice : dix mois de prison avec sursis requis contre Benzema dans « l'affaire de la sextape » de Valbuena

·1 min de lecture

Le parquet de Versailles a requis dix mois de prison avec sursis et 75 000 euros d'amende à l'encontre de Karim Benzema dans « l'affaire de la sextape » de Mathieu Valbuena, ce jeudi. Au deuxième jour du procès dans « l'affaire de la sextape » de Mathieu Valbuena, après les auditions des différents protagonistes, le parquet de Versailles a effectué son réquisitoire, ce jeudi. Dix mois de prison avec sursis assortis d'une amende de 75 000 ont été requis contre Karim Benzema, poursuivi pour complicité de tentative de chantage. « Ce n'est pas n'importe qui, a justifié le procureur. Il est porteur d'une image, d'une notoriété, de valeurs qu'il est important de protéger. »

lire aussi Le film du procès D'autres réquisitions ont été prononcées à l'encontre de présumés complices de l'attaquant du Real Madrid. Deux ans de prison ferme et 5000 euros d'amende ont été requis contre Karim Zenati au regard de son lourd passé judiciaire. Quant à Mustapha Zouaoui, considéré comme « la cheville ouvrière » de l'affaire, quatre ans de prison ferme et 15 000 euros d'amende ont été requis à son encontre par le parquet. Décision attendue vendredi La défense va désormais prendre la parole. Compte tenu de la durée estimée des plaidoiries, la décision du tribunal est attendue au plus tard vendredi. Par ailleurs, les avocats de Valbuena ont réclamé la somme de 150 000 euros de dommages et intérêts pour le préjudice moral subi par leur client. Me Cormier « On est dans quelque chose d'effarant »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles