Foot - L1 - ASSE - Claude Puel, manager de Saint-Étienne, ne veut « pas jouer petit bras devant le PSG »

·4 min de lecture

Claude Puel n'attend pas de son équipe qu'elle subisse mais qu'elle joue crânement son jeu, dans l'espoir de battre le Paris-SG, dimanche (13 heures) en Ligue 1. « Comment se porte votre groupe avant d'affronter le Paris-SG, dimanche ?
On en saura un peu plus samedi car on a eu pas mal de petits problèmes avec, malheureusement, la blessure de Romain (Hamouma) aux ischios. Neyou n'a pas encore repris pour consolider son ligament. Sow et Moukoudi ont, eux, pu reprendre l'entraînement. Ensuite, on a eu cinq joueurs malades. Certains n'ont pas pu s'entraîner de la semaine. Comme Nordin, à cause de son pied (droit). Les examens passés lundi ont révélé une grosse contusion. Il n'a pu remettre des chaussures de football. Qu'en est-il de Denis Bouanga, malade le jour du match à Troyes (1-0) ?
Il a repris lentement et il s'est entraîné, hier (jeudi). Ceux qui seront alignés seront à même de batailler. lire aussi Le programme de la 15e journéeClassement Comment envisagez-vous ce match avec cette infirmerie remplie ?
Comme d'habitude : on va aborder ce match pour le gagner. On sait qui on a en face, avec énormément de ressources, de caractère et de talent, même si elle peut parfois se retrouver en difficultés. Ce sera à nous de rester concentrés sur ce qu'on veut et doit faire, en élevant notre niveau de jeu, avec ou sans le ballon. On a déjà rencontré ces problèmes, à Troyes. On a vu nos ressources mentales et en termes de joueurs. « Ce match doit nous aider à gagner en termes de maturité » Vos deux succès consécutifs apportent-ils plus de confiance ?
Oui, même si les entraînements ont toujours été de qualité. Après, si ça peut nous aider à être plus relâchés pour tenter plus de choses et être plus productifs, ce serait bien. Prenez-vous ce match de dimanche comme une parenthèse ?
Non. Quel que soit l'adversaire, il faut prendre ce match avec sérieux. On se doit de jouer pour prendre les trois points, car on en a besoin. Après, c'est toujours un match hors normes et particulier car il n'y a que du positif à retirer contre une équipe comme celle-là. Il faut essayer de performer. Ce match doit nous aider à gagner en termes de maturité car la moindre erreur est vite sanctionnée. Il ne faut pas attendre les confrontations directes mais être en capacité de sortir de gros matches contre n'importe quel adversaire. Le résultat dépendra-t-il du Paris-SG ?
Non. Même s'il y a un gros écart sur le papier entre les deux équipes, j'ai la prétention de penser qu'il dépendra avant tout de nous. Cela a toujours été mon leitmotiv. Il ne faut pas jouer petit bras, tout simplement. « Les équipes jouent pour faire un résultat contre le PSG, qui doit s'employer » Comme d'autres avant vous cette saison, Saint-Étienne est-il en capacité de poser des problèmes au Paris-SG ?
Chaque match est différent. Cela dépendra de la composition d'équipes et de ce que le PSG va proposer. Ce qu'il y a de sûr, c'est que les équipes jouent pour faire un résultat contre le PSG, qui doit s'employer. Mais, avec souvent, le même résultat à la fin. Les Parisiens sont toujours là, en faisant preuve de caractère pour aller chercher le résultat. C'est un bon challenge. Allez-vous défendre différemment face à de tels attaquants ?
Si vous m'aviez un peu suivi dans ma carrière d'entraîneur, je n'ai jamais fait de plan pour faire déjouer une équipe ou des joueurs. C'est un collectif qui doit s'élever et être très bon sur les détails parce que c'est du haut niveau. » Trauco, défenseur : « Le meilleur moment pour affronter le PSG » « Nos deux victoires d'affilée sont très importantes. L'état d'esprit de l'équipe est forcément au top. Comme la confiance. On peut bien travailler durant la semaine. Les jeunes au sein de l'équipe font beaucoup de bien. L'essentiel, c'est de jouer très intelligemment car ce genre de match se joue sur des détails. Il nous faudra donc être très concentrés et se focaliser sur notre jeu. Comme les Parisiens peuvent être intimidants, penser d'abord à nous est la meilleure solution. C'est le meilleur moment pour affronter le Paris-SG. On a repris confiance en nous et la semaine a été très joyeuse et positive à l'entraînement » B. Li.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles