Formule 1 : Piastri, Alpine... Vers un coup de tonnerre pour l'avenir d'Alonso !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le contrat de Fernando Alonso s'achève à l'issue de la saison, son avenir est plus qu'incertain compte tenu du fait qu'Alpine pourrait privilégier Oscar Piastri. Le grand patron de Renault, Luca de Meo, n'est d'ailleurs pas très rassurant pour le futur du double champion du monde.

Depuis son retour en Formule 1 la saison dernière, Fernando Alonso ne cesse d'évoquer « El Plan » avec Alpine. Une façon de se projeter sur l'avenir sans se précipiter afin d'atteindre son objectif final : décrocher un troisième titre mondial après lequel il court depuis 2006. Cependant, une nouvelle donnée est entrée dans l'équation et pourrait bien plomber le plan de Fernando Alonso. Il s'agit d'Oscar Piastri. Le jeune pilote australien, géré par Mark Webber, a été très impressionnant dans les catégories inférieures puisqu'il a décrocher le titre en Formule 3 puis en Formule 2 à chaque fois lors de sa première saison. L'étape suivante est donc évidente, ce sera en Formule 1, mais pour cela, il faut trouver un baquet. Issu de l'académie de pilotes d'Alpine, Oscar Piastri est donc sous contrat avec l'écurie française dont il est le pilote réserve cette saison. Un statut qui ne lui conviendra pas éternellement. Par conséquent, si Alpine ne veut pas prendre le risque de voir lui échapper un tel talent, il faudra probablement lui confier un baquet dès 2023. Dans cette optique, la menace est sur Fernando Alonso, dont le contrat s'achève à l'issue de la saison, un an avant celui d'Esteban Ocon. Mais…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles