Gaël Monfils élimine Maxime Cressy au 2e tour du Masters 1000 de Montréal

Gaël Monfils s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Montréal ce mercredi. (D. Kirouac/Usa today sports)

Gaël Monfils a battu le serveur-volleyeur Maxime Cressy (7-6 (12/10), 7-6 (8/6) ce mercredi à Montréal. Le Français est en huitièmes de finale du Masters 1000 canadien.

Pour son deuxième match en trois mois, après sa victoire difficile au premier tour du Masters 1000 de Montréal face à Pedro Martinez, Gaël Monfils devait faire face pour la première fois au défi difficile du match sans rythme contre le serveur-volleyeur Maxime Cressy. Il s'en est sorti au réalisme, même s'il a commencé de la pire des façons en offrant son service sur des fautes grossières à 1-1.

lire aussi

Le film du match

Monfils a été plus réaliste

Mais le Franco-Américain, servant pour la manche à 5-4, se faisait cueillir par un Monfils exploitant au mieux ses retours et sa qualité de déplacement pour glisser un passing gagnant qui lui offrait le bonheur sur le fil de revenir dans le match. Le tie-break qui suivit fut épique et très tendu. Le Français de 35 ans se procurait quatre balles de set, et Cressy en obtenait deux, malgré deux double-fautes parsemées dans ce jeu décisif. Mais ce dernier finissait par craquer sur une horrible volée pour s'incliner douze points à dix. Contre Cressy, tout se joue souvent sur un fil. La preuve était ici éclatante.

lire aussi

Le tableau

Dans le deuxième set, Monfils était le premier à se procurer deux balles de break à 3-3 que son adversaire, au style monomaniaque, sauvait évidemment sur des services-volées. Inéluctablement, un deuxième tie-break attendait les deux hommes. Mal parti, Monfils devait à nouveau sauver deux balles de set. La première sur un bon service, la deuxième grâce à une double faute de Cressy, sa douzième. Plus fébrile, ce dernier lâchait encore une volée facile dans le filet, et Monfils, plus percutant sur les points importants, se qualifiait pour le tour suivant où l'attendra le vainqueur du match entre Tsitisipas et Draper.

lire aussi

Monfils a toujours la flamme