Hervé Renard (Arabie saoudite) après la défaite contre la Pologne : « On est toujours en vie »

Hervé Renard ce samedi face à la Pologne. (Matthew Childs/Reuters)

Après sa victoire face à l'Argentine (2-1), l'Arabie saoudite s'est inclinée ce samedi face à la Pologne (0-2). Hervé Renard, le sélectionneur de l'équipe saoudienne, croit encore la qualification possible.

Après son exploit contre l'Argentine (2-1), l'Arabie saoudite n'a pas réduit la voilure devant la Pologne, malgré la défaite (0-2). L'équipe d'Hervé Renard a encore affiché d'étonnantes qualités collectives. Elle a souvent mis en difficulté ses adversaires par de beaux mouvements mais il lui a manqué l'efficacité pour conclure ces actions. Al-Dawsari a même raté le penalty de l'égalisation juste avant la mi-temps.

Ce groupe devra faire maintenant sans Al-Malki, suspendu bêtement pour une contestation alors que Renard avait bien prévenu ses joueurs de ne pas parler aux arbitres. Cette absence s'ajoutera à celles de trois titulaires, dont le capitaine Al-Faraj. Mais le sélectionneur, dont la maman d'origine polonaise était en tribunes, ne s'attarde pas sur ces contretemps. Il croit dans son effectif.

« Je suis fier de mes joueurs et ne l'oublions pas, on est toujours en vie. On n'abandonnera pas. On jouera avec la même énergie. On a encore un match, peut-être un deuxième et j'espère plus, sourit-il. On va rester concentré et penser au 30 novembre. »

lire aussi : Les tops-flops de Pologne-Arabie saoudite : Szczesny infranchissable, Al-Malki à la faute