Jean-Marc Furlan (Auxerre) après le barrage aller contre Saint-Étienne : « Un léger espoir »

Jean-Marc Furlan était un peu frustré après le barrage aller. (A. Réau/L'Équipe)

L'entraîneur d'Auxerre Jean-Marc Furlan aurait aimé que son équipe se montre plus efficace contre Saint-Etienne ce jeudi, en barrage aller pour une place en Ligue 1 (1-1).

Jean-Marc Furlan (entraîneur d'Auxerre après le nul contre Saint-Etienne 1-1) : « Ce n'est pas un résultat génial car il faudra aller jouer au stade Geoffroy-Guichard et ce sera difficile. Les joueurs ont eu du mal à s'adapter à un rythme de Ligue 1. Après vingt minutes, cela s'est régulé et ensuite, en seconde période, de manière beaucoup plus importante. Je regrette de ne pas avoir concrétisé les trois ou quatre occasions que nous avons eues. Il n'y a que dans le premier quart d'heure que nous n'avons pas eu la possession. Je suis satisfait de la réaction des joueurs. Depuis plusieurs matches, nous avons du mal à marquer. Les joueurs sont satisfaits de ne pas avoir perdu à domicile et d'être revenus à la marque. Cela nous laisse un léger espoir. »

Gaëtan Perrin (attaquant d'Auxerre) : « C'est un sentiment mitigé mais nous avons beaucoup de joie car nous avons été menés tout le match et nous égalisons au bout de cette rencontre. En seconde période, nous avons eu les armes pour marquer un deuxième voire un troisième but, sans y parvenir. Nous avons montré à l'adversaire qu'il pouvait nous craindre et que le match retour allait être compliqué pour eux. Nous avons senti de la fébrilité chez eux, que nous avions des situations. Je pense que tout le monde a vu que nous pouvions rivaliser avec cette équipe de Saint-Étienne et elle le sent aussi. Ce sera un beau match retour. Il faut jouer avec nos qualités, sans trembler ni tergiverser comme sur les vingt premières minutes. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles