Juventus, année noire et saison blanche

En 2011, Giorgio Chiellini avait un peu plus de cheveux sur la tête. Il a presque fini de se les arracher onze ans plus tard, inquiété par les résultats de sa Vieille Dame qui a fait chou blanc. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, ses adieux à la Juventus, formulés juste après la finale perdue de Coupe d'Italie ont porté le coup fatal à bon nombre de Juventini : "Je suis content de partir cette année, de laisser de la place à des plus jeunes. C'est mon choix, je le fais avec grande sérénité." Comme si après ça, la saison était déjà terminée. Il faut dire que la réception de la Lazio, ce lundi soir, compte pour du beurre : les Laziali sont à sept points de la Juve à deux journées de la fin, et ne peuvent donc…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles