Karim Benzema, enfin certifié

·1 min de lecture

Dans un passé pas si lointain, dans une galaxie pas si éloignée, être la figure de proue du Real Madrid vous assurait de vous placer dans la lutte pour le Ballon d'or. Cette année n'a pas dérogé à la règle. Celui qui tient la Maison-Blanche depuis le départ d'un Portugais au démentiel appétit de buts a, jusqu'au bout, été nommé parmi les potentiels vainqueurs de la plus prestigieuse des récompenses individuelles. Alors oui, la déception est grande pour les amoureux du foot en France qui, pour la plupart, voyaient en Benzema le successeur de Zizou, dernier Français sacré, en 1998. Surtout quand on voit par qui il est battu. Lewandowski (2e) ? Aucun problème, le Polonais a été monstrueux. Messi (vainqueur) ? N'a joué que six mois en 2021. Jorginho (3e) ? " Il a gagné la C1 et l'Euro ". Et alors ? Emerson aussi, mais on en fait pas tout un fromage. Peut-être que le Français n'aurait mérité d'être battu que…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles