Maxwell : "J'ai un énorme amour pour ce qu'on a construit à Paris"

10h45. São Paulo. Le hall d'un hôtel cinq étoiles. Nouveau message. Maxwell Andrade. "Est-ce qu'on peut faire l'interview à côté de la piscine ?" La réception de l'hôtel accepte. "C'est plus tranquille là-bas, on pourra discuter de tout, sans stress, je descends", écrit l'ancien joueur du PSG. Maxwell Scherrer Cabelino Andrade aime la tranquillité. Il arrive, bermuda, tee-shirt, toujours ses cheveux longs, moins denses avec l'âge, mais qui ont l'air de sortir d'une douche. Chaque mois, il revient à São Paulo pour voir deux de ses enfants, les deux autres vivant avec lui en Suisse. Maxwell aime la tranquillité et pour être tranquille, il n'a rien trouvé de mieux que d'aimer tout le monde, journalistes y compris. Check tennis pour saluer, grand sourire, "grande prazer" ("grandement enchanté"). Il sait qu'il ne dira du mal de personne, il laisse son frère s'installer un peu plus loin. Une fois à table,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles