Mercato - Barcelone : Laporta a fait une annonce fracassante à Dembele !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat le 30 juin, Ousmane Dembele n'aurait toujours pas trouvé d'accord avec le FC Barcelone pour prolonger. Lors de sa dernière réunion avec le clan Dembele, le Barça aurait fait clairement savoir qu'un départ au mois de janvier était la meilleure option possible. Toutefois, Xavi n'aurait toujours pas reçu la moindre réponse de la part de l'agent d'Ousmane Dembele.

Lors de l'été 2017, Ousmane Dembele a quitté le Borussia Dortmund et s'est engagé en faveur du FC Barcelone. Orphelin de Neymar, parti pour 222M€ au PSG, le Barça a décidé de miser sur l'attaquant français pour assurer sa succession. Toutefois, les blessures à répétition d'Ousmane Dembele l'ont empêché de remplir sa mission. Et alors que le champion du monde français sera en fin de contrat le 30 juin, le Barça risque de le voir partir librement et gratuitement à l'été 2022. Pour éviter ce terrible scénario, Xavi et Joan Laporta auraient tenté le tout pour le tout. Toutefois, les deux camps n'auraient toujours pas réussi à trouver un terrain d'entente pour prolonger leur aventure. Une situation qui pourrait provoquer le départ d'Ousmane Dembele cet hiver.

Xavi veut se débarrasser d'Ousmane Dembele pour recruter cet hiver

Conscient que le risque de voir Ousmane Dembele partir librement et gratuitement le 1er juillet est de plus en plus grand, le FC Barcelone aimerait désormais le vendre lors de ce mercato hivernal. Et ce, pour récupérer au moins quelques millions d'euros pour la vente de son numéro 7. D'ailleurs,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles