Mercato : Gourvennec fait une grosse annonce pour Ben Arfa !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présent en conférence de presse en marge de la réception de Lorient mercredi, Jocelyn Gourvennec s'est prononcé sur la piste menant à Hatem Ben Arfa. L'entraîneur du LOSC a confirmé l'imminence de la signature de l'ancien joueur du PSG qui est déjà présent à Lille.

Ce sera peut-être le gros coup de ce mercato d'hiver en Ligue 1. Libre de tout contrat, Hatem Ben Arfa devrait prochainement s'engager au LOSC. Et pour cause, Yusuf Yazici a officiellement été prêté au CSKA Moscou et alors que les Dogues ont recruté Edon Zhegrova pour remplacer Jonathan Ikoné, Hatem Ben Arfa devrait lui remplacer numériquement l'international turc. D'ailleurs, Olivier Létang confirmait cette piste en conférence de presse. « Ben Arfa est un joueur libre, il a des qualités. Il fait partie des potentiels joueurs intéressants pour nous », expliquait le président du LOSC qui liait l'arrivée du natif de Clamart au départ de Yusuf Yazici. Par conséquent, tout va désormais pouvoir s'accélérer, mais les doutes sur l'état physique d'Hatem Ben Arfa, qui n'a pas joué depuis la fin de bail avec les Girondins de Bordeaux l'été dernier, sont nombreux, d'autant plus que le LOSC a de grandes ambitions pour la seconde partie de saison.

Gourvennec annonce la couleur pour Ben Arfa

Présent en conférence de presse ce mardi, Jocelyn Gourvennec s'est toutefois montré optimiste concernant la forme d'Hatem Ben Arfa qu'il a pu rencontrer puisque le meneur de jeu de 34 ans est déjà présent à Lille où il s'entraîne seul en attendant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles