Mercato - OL : Coup de tonnerre dans la vente du club, Aulas craque

Depuis plusieurs mois, la vente de l'OL tarde à se concrétiser. L'investisseur américain John Textor bloque, malgré lui, l'avancée du dossier. Le dénouement heureux était espéré ce dimanche, mais il n'en est rien. L'OL se gardait le droit de fixer un ultimatum à Textor, c'est désormais chose faite. Jean-Michel Aulas a craqué.

En difficulté sur le plan sportif malgré l'arrivée de Laurent Blanc, l'OL n'est pas au mieux non plus en dehors du rectangle vert. Le club présidé par Jean-Michel Aulas avait prévu de revendre la majorité de ses parts à l'homme d'affaires américain John Textor mais la vente prend beaucoup plus de temps que prévu. Le club rhodanien vient de fixer un ultimatum au principal intéressé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La vente de l'OL traine

Pour valider l'acquisition de l'OL, John Textor doit régler un ultime document d'après L'Equipe. Il s'agit d'une autorisation de la Premier League pour le transfert de ses parts à Crystal Palace, où il est co-actionnaire, vers Eagle Football, son groupe. En Angleterre, les relations entre Textor et Crystal Palace se sont refroidies et le club ne serait pas d'avis de rejoindre le groupe du richissime américain. Sans cette autorisation, la vente de l'OL ne peut pas être bouclée. Une décision devait intervenir dimanche, rien ne s'est passé comme prévu. L'OL a bien réuni un conseil d'administration et a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com