Mercato - OM : Arsenal, Sampaoli... Saliba se livre sur son avenir à Marseille !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Prêté jusqu'à la fin de la saison à l'OM par Arsenal, William Saliba est revenu sur son passage à Marseille et a accepté d'évoquer les interrogations au sujet de son avenir incertain.

Le feuilleton William Saliba est parti dans tous les sens ces derniers jours. Arrivé à l’OM sous la forme d’un prêt sans option d’achat, le joueur, qui appartient à Arsenal, réalise des bonnes prestations en Ligue 1. « Il faut rester concentré. Je suis jeune. Il y a des moments où je passe à côté de mes matchs. Quand il y a des éloges, à moi de continuer à être régulier » a-t-il confié au micro de RMC ce jeudi. L’ancien membre de l’ASSE est même parvenu à donner des regrets à Mikel Arteta. L’entraîneur des Gunners aimerait le rapatrier à la fin de la saison. De son côté, le défenseur central voudrait retourner à Londres à l’issue de son prêt afin de tenter de s’imposer en Premier League selon les informations de Football.london. Pourtant, La Provence annonçait que Saliba ne dirait pas non à l’idée de poursuivre sa carrière à Marseille. Alors que son avenir à l’OM demeure incertain, le joueur a répondu aux interrogations et mis les choses au clair.

« Il y aura des discussions en été. On verra bien »

Agé de 20 ans, William Saliba est revenu sur son arrivée à l’OM lors du dernier mercato estival, son quatrième club depuis 2019 : « Il faut vite s’adapter, tu apprends à connaître la ville, le centre d’entraînement… Il faut tout ré-apprendre. C’est comme ça. Cela me donne une grosse expérience avec mon jeune…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles