Mercato - PSG : Ça s'annonce chaud pour Leonardo avec ce protégé de Tuchel !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat en juin de prochain avec Chelsea, Antonio Rüdiger tarde à trouver un accord avec les Blues pour prolonger. Par conséquent, le PSG verrait d'un bon œil une arrivée libre de l'Allemand l'été prochain. Néanmoins, le défenseur central n'écarte pas la possibilité de poursuivre sa carrière au sein de l'équipe entraînée par Thomas Tuchel.

À l'instar de nombreux joueurs en fin de contrat tels que Kylian Mbappé ou Ousmane Dembélé, Antonio Rüdiger est bien parti pour animer le marché des transferts l'été prochain. L'Allemand entame les derniers mois de son contrat avec Chelsea et ne parviendrait pas à trouver un accord avec le club londonien pour renouveler son bail. Une situation qui ne serait pas passée inaperçue aux yeux de Leonardo. Le directeur sportif du PSG a montré lors du dernier mercato qu'il était friand des gros coups à 0€. En effet, Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et Lionel Messi ont rejoint Paris sans que le club francilien ne débourse la moindre indemnité de transfert. Désormais, le PSG chercherait à faire de même avec Antonio Rüdiger. Cependant, Thomas Tuchel compte bien avoir son mot à dire dans ce dossier...

« Les pourparlers et les négociations sont en cours »

Depuis l'arrivée de Thomas Tuchel sur le banc de Chelsea en janvier 2021, Antonio Rüdiger s'est imposé comme l'un des hommes de base de la défense des Blues. Présent en conférence de presse vendredi, l'entraineur allemand a ainsi fait le point sur la situation de son joueur…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles