Mercato - PSG : Campos lâche déjà des indices de taille sur la succession de Pochettino !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De passage au XVIe Congrès international de football, Luis Campos a loué les qualités de Sérgio Conceição et de Ruben Amorim. Deux techniciens annoncés dans l'orbite du PSG.

« Ce n’est pas le moment. Vous saurez sans doute prochainement. C'est un moment de réflexion pour moi, de discussions, qui fait partie de notre vie et nous allons attendre les prochains jours et comprendre effectivement ce que je ferai durant la saison prochaine. Un retour en France ? Pourquoi pas en Espagne aussi, parce que nous avons le Celta de Vigo tout près d'ici...». Interrogé sur son avenir, Luis Campos a laissé planer le doute sur son avenir. Mais selon les informations de Record, son arrivée au PSG ne fait plus le moindre doute. De passage à Paris ce lundi, le Portugais serait parvenu à trouver un accord avec Nasser Al-Khelaïfi. Passé par le LOSC et l'AS Monaco, il devrait occuper le poste de directeur sportif, laissé vacant depuis le départ de Leonardo samedi dernier. Campos sera chargé du recrutement estival et devrait également avoir également son mot à dire sur l'avenir de Mauricio Pochettino. Journaliste pour le Parisien, Dominique Sévérac a confié qu'il sera difficile pour le technicien argentin de conserver son rôle. « Pochettino ne restera pas parce que Campos vient s’il a les pleins pouvoirs, notamment sur le choix du prochain entraineur » a-t-il confié sur le plateau de l'Equipe du Soir. Mais qui pourrait prendre sa succession ? Le nom de Sérgio Conceição est annoncé, mais le technicien portugais…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles