Mercato - PSG : Campos passe déjà à l'action pour le transfert de Neymar

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme annoncé par RMC Sport, le PSG ne verrait pas d'un mauvais œil un départ de Neymar, qui devrait voir son contrat être automatiquement prolongé d'une saison, soit jusqu'en 2027. Le Brésilien ne ferme pas la porte à un transfert cet été, malgré son envie de rester à Paris. Le joueur aurait des touches en Angleterre et Italien malgré son salaire imposant.

« C'est très vrai de mon côté que je veux rester (au PSG). Après, personne ne m'a rien dit mais de mon côté, c'est clair que je veux rester ». Interrogé à la fin du mois de mai sur son avenir au PSG, Neymar avait lâché une réponse claire. Mais l'envie de poursuivre l'aventure ne serait pas forcément présente chez Luis Campos. Nouveau conseiller sportif du club parisien, le Portugais verrait d'un bon œil un départ de la star brésilienne, bien loin de son meilleur depuis plusieurs mois. La tâche des responsables s'annonce toutefois délicate, en raison de son salaire important, mais aussi en raison de sa situation contractuelle. Comme annoncé par le10Sport.com dès le mois de mai 2021, le contrat de Neymar devrait être prolongé d'une saison au début du mois de juillet, soit jusqu'en 2027.

Campos ne compte pas sur Neymar

Devenu trop encombrant pour le PSG, Neymar avait déjà reçu un message de Nasser Al-Khelaïfi. « Un possible départ de Neymar cet été ? Ce que je peux vous dire, c’est que nous attendons de tous les joueurs qu’ils fassent beaucoup plus que la saison dernière. Beaucoup plus ! Ils doivent tous être à 100 % » avait déclaré…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles