Mercato - PSG : Messi, Neymar... L'énorme pression de Doha pour Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat le 30 juin avec le PSG, Kylian Mbappé refuserait de prolonger pour pouvoir rejoindre le Real Madrid. Alors que le club de la capitale est parvenu à retenir son numéro 7 malgré les assauts espagnols cet été, le Qatar aurait donné une consigne stricte à Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi. En effet, les hautes sphères du PSG auraient fait clairement savoir qu'ils voulaient voir Kylian Mbappé rester jusqu'au Mondial 2022 au moins. Ainsi, le Real Madrid craindrait un volte-face de dernier minute du Français.

Tout comme Neymar Junior, Kylian Mbappé est arrivé au PSG à l'été 2017. Alors qu'il a signé un contrat de cinq saisons, le champion du monde français sera libre de tout contrat le 1er juillet s'il ne prolonge pas. Et sachant qu'il voudrait signer au Real Madrid, Kylian Mbappé refuserait d'étendre son bail avec le PSG. Une information qui n'aurait pas échappée au club merengue. En effet, Florentino Pérez aurait tenté de s'offrir les services de Kylian Mbappé lors du dernier mercato estival. Dans la dernière semaine du marché, le président du Real Madrid aurait lancé plusieurs salves, une première à hauteur de 160M€ et une seconde de près de 180M€. Malgré tout, le PSG a résisté jusqu'au bout et Kylian Mbappé est finalement resté à Paris cet été. D'ailleurs, Leonardo a fait clairement savoir qu'il n'avait pas apprécié l'attitude du club madrilène, lui reprochant d'avoir attendu la dernière minute pour négocier un transfert de cette envergure.

Le Qatar veut garder la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles