Mercato - PSG : Le prochain gros coup de Leonardo ça pourrait bien être lui !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cela ne fait même pas un mois que le mercato a fermé ses portes, mais Leonardo travaille déjà sur d’autres dossiers pour renforcer le Paris Saint-Germain.

Alors que la plupart des clubs européens avaient les mains liées lors du dernier mercato estival à cause de la crise sanitaire, le Paris Saint-Germain a montré qu’il pouvait investir... mais surtout qu’il pouvait le faire intelligemment, sans dépenser de grosses sommes. Leonardo a en effet bouclé les arrivées de Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma, mais surtout Lionel Messi, sans débourser le moindre sou en indemnité de transfert. Un cap que le PSG pourrait garder, surtout que de nombreux gros joueurs se retrouvent actuellement en fin de contrat. C’est le cas de Paul Pogba à Manchester United, de Marcelo Brozovic à l’Inter... mais surtout de Franck Kessié à l’AC Milan ! Trois milieux que Leonardo semble suivre de très près, avec la situation autour de l’Ivoirien qui a semblé le plus évoluer ces derniers jours. La presse italienne assure en effet que la rupture serait totale entre Milan et Kessié, qui réclamerait un salaire beaucoup trop élevé.

Aucun rapprochement entre le PSG et Kessié, mais...

Ce vendredi, La Gazzetta dello Sport jette pourtant un énorme froid sur cette piste. D’après les informations du quotidien, des sources proches du Paris Saint-Germain auraient démenti tout rapprochement avec l’entourage de Franck Kessié. Ces derniers jours, plusieurs médias ont pourtant expliqué que l’Ivoirien faisait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles