Mercato - PSG : Le Qatar scelle son avenir à Paris !

Symbole du soft-power qatari, le PSG est un moyen pour l'émirat d'envoyer au monde une image positive. Il est donc difficile d'imaginer les responsables quitter la capitale dans les prochains mois.

En 2011, le PSG entrait dans une nouvelle ère. QSI avait racheté les parts à Colony Capital, pour devenir actionnaire majoritaire, puis dans un second temps propriétaire du club parisien. « Le prince Tamim ? Très bon joueur de tennis mais fou de foot ce qui suffit à expliquer le rachat du PSG » a confié le diplomate Louis Blin pour l'Equipe, qui évoque les relations entre le Qatar, et ses voisins. Cette acquisition avait fait grand bruit puisque les nouveaux décideurs du PSG avaient évoqué leur projet de réussite, notamment en Ligue des champions. Pour mener à bien ses objectifs, le Qatar n'a pas hésité à dépenser énormément ces dernières années, notamment pour bâtir la meilleure équipe. Dix ans sont passés et le constat est douloureux. La formation de la capitale n'a pas fait mieux qu'une finale en Ligue des champions, en 2020. Cette année encore, le PSG a déçu sur la scène européenne, battu par le Real Madrid dès les huitièmes de finale. Quelques jours après cette élimination, la presse espagnole balançait une incroyable rumeur. Selon le journaliste Edu Aguirre, les responsables qataris avaient l'intention de vendre le PSG après la Coupe du monde, organisée au dans leur pays. Une information démentie par le club, qui avait évoqué « des fake-news ».

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles