Mercato : PSG, Real Madrid… Le feuilleton Robert Lewandowski est lancé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat jusqu’en juin 2023, Robert Lewandowski aurait des envies d’ailleurs. Une situation qui ne devrait pas échapper au PSG, qui pourrait perdre Kylian Mbappé à l’issue de la saison, mais le Polonais aurait une autre priorité en tête.

Avec 13 buts en 10 rencontres sous le maillot du Bayern Munich, Robert Lewandowski se montre une nouvelle fois redoutable. Le Polonais entame sa huitième saison en Bavière, et les rumeurs se font nombreuses concernant son avenir. Cette semaine, Bild a révélé qu’il n’y avait encore aucun contact pour une prolongation entre les dirigeants du Bayern et Pini Zahavi, agent de Lewandowski, alors que l’attaquant est sous contrat jusqu’en juin 2023. Une aubaine pour le PSG, qui a coché son nom en cas de départ de Kylian Mbappé vers le Real Madrid comme vous l’a révélé le10sport.com cet été. Et ce dossier pourrait très prochainement s’emballer si l’on en croit les dernières informations de la presse espagnole.

Lewandowski rêverait de la Casa Blanca

D’après le quotidien AS, le départ de Robert Lewandowski ne fait aucun doute à la fin de la saison. En effet, le média espagnol annonce ce samedi que le Polonais a l’intention de demander à quitter son club l’été prochain, de quoi écarter l’hypothèse d’une prolongation pour lui. À première vue, cette nouvelle arrange le PSG, mais Robert Lewandowski ne songe pas encore à rejoindre Lionel Messi et Neymar dans la capitale française. En effet, AS ajoute que l’attaquant de 33 ans n’aurait d’yeux que pour le Real…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles