Moto - MotoGP - Johann Zarco va se faire opérer du syndrome des loges après le GP de Saint-Marin

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Victime de douleurs à l'avant-bras droit depuis la trêve estivale, Johann Zarco a décidé de faire opérer du syndrome des loges au retour du GP de Saint-Marin. Son intervention sera réalisée par le docteur Olivier Dufour, qui a déjà opéré Fabio Quartararo en mai dernier. Les hésitations se sont transformées en choix. Souffrant de l'avant-bras droit depuis la trêve estivale (il avait déjà eu des douleurs lors des saisons précédentes), Johann Zarco a annoncé ce jeudi lors de son point presse du GP de Saint-Marin qu'il avait décidé de se faire opérer du syndrome des loges. lire aussi Olivier Dufour, le chirurgien de Fabio Quartararo, explique les détails de l'opération du Français « Lundi et mardi, j'ai pu prendre le temps de faire de nouveaux examens pour diagnostiquer le syndrome des loges, explique-t-il. D'où la décision d'en profiter de le faire dès le retour de Misano. Au début, je voulais le faire après Austin pour profiter des quinze jours de pause. Mais le docteur conseille même de reprendre moins d'une semaine après. Trop attendre après l'opération peut être nuisible car l'ouverture (pour agrandir l'aponévrose du muscle) peut se refermer et rendre l'opération inefficace. » lire aussi Le calendrier de la saison Habitant de Noves, à côté d'Avignon, le Français n'aura pas trop de chemin pour subir cette opération puisqu'il va se rendre à Aix-en-Provence afin d'être opéré par le docteur Olivier Dufour, chirurgien spécialisé sur cette pathologie et qui a déjà opéré Fabio Quartararo en mai dernier. « C'est à côté de la maison et j'ai eu un bon feeling avec le docteur Dufour, qui a beaucoup d'expérience là-dedans. » Une intervention qui ne devrait donc pas empêcher le Français d'être à Austin pour le GP des Amériques, le 3 octobre prochain. lire aussi Le classement général du MotoGP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles