PSG - Malaise : Luis Suarez vole au secours de Neymar après sa sortie retentissante !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Soumis à une très lourde pression depuis ses débuts en tant que footballeur professionnel, Neymar a fait savoir que la Coupe du Monde 2022 pouvait être sa dernière. Interrogé sur la sortie fracassante de la star brésilienne, Luis Suarez a tenu à lui apporter son soutien, n'hésitant pas à lui adresser quelques conseils pour mieux faire face aux critiques.

Neymar commence à être débordé par la pression. C'est en tous les cas ce qu'il a lui-même fait savoir. En effet, Neymar a confié dernièrement que la Coupe du Monde 2022 pouvait être sa dernière car il avait de plus en plus de mal à gérer l'immense pression qu'il a sur ses épaules, et particulièrement en sélection. Lors d'un entretien accordé à ESPN, Luis Suarez n'a pas manqué de réagir, adressant un message fort à Neymar. « L’interview de Neymar pour DAZN ? Je n’ai pas eu l’occasion d’en parler avec lui. J’ai toujours aimé parler à Neymar quand il était à Barcelone. C’est un joueur qui a besoin d’affection et qui a besoin d’amis pour lui dire ce qu’ils ressentent. Il sait écouter et je pense qu’il sait qu’il s’est peut-être précipité (dans sa décision) mais il ressent quelque chose qui le fait souffrir lorsqu’il est critiqué, peut-être qu’il ne veut pas continuer à vivre avec cette pression constante. À Paris, il s’amuse mais peut-être qu’en équipe nationale, il a besoin de changer d’air. Je voudrais lui recommander de continuer à s’amuser, il est à un âge spectaculaire pour être en forme au Qatar et ignorer les critiques », a…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles