PSG - Malaise : Messi, Neymar, Mbappé… Mauricio Pochettino lâche ses vérités !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG a réalisé une performance bien en-dessous des attentes ce mercredi contre le Club Brugge, Mauricio Pochettino a pris la défense de ses trois stars en attaque.

Cette première sortie du Paris Saint-Germain en Ligue des champions était très attendue, mais le club de la capitale a finalement grandement déçu. Opposés au Club Brugge à l'extérieur pour leur entrée en lice dans la compétition européenne, les hommes emmenés par Mauricio Pochettino n’ont pas obtenu mieux qu’un match nul 1-1. Le plus décevant reste le visage affiché dans le jeu par les Parisiens, bien trop statiques et dépassés physiquement par une très séduisante équipe brugeoise. De surcroit, le trio offensif composé de Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé a déçu pour sa grande première, le troisième cité ayant été le seul à se montrer décisif en délivrant la passe sur le but d’Ander Herrera. Autrement, les trois stars du PSG n’ont pas vraiment réussi à combiner entre-elles et se sont en plus montrées bien trop passives dans le repli défensif, Neymar étant le seul à avoir vraiment effectuer ces efforts par moment.

Mauricio Pochettino réclame du temps pour son trio offensif

Autant dire que cette première européenne du PSG et de son trio offensif est ratée. Néanmoins, Mauricio Pochettino n’a pas voulu charger ses hommes en conférence de presse d’après-match. Au contraire, l’entraîneur parisien explique qu’il faut naturellement du temps pour que des automatismes soient trouvés entre Leo Messi, Neymar et Kylian…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles