Rugby - Top 14 - Ce qu'il faut retenir de la 7e journée du Top 14

·4 min de lecture

Cinq succès à l'extérieur pour Clermont, Bordeaux-Bègles, le Racing 92, le Stade Français et La Rochelle, mais aussi première défaite de Toulon à Mayol et fin de l'invincibilité toulousaine : la septième journée du Championnat de France a été riche en surprises. Le leader : Toulouse perd son invincibilité Le déplacement à Gerland, qui refermait cette septième journée, aura été fatal aux Toulousains, battus (25-19), et qui perdent là leur invincibilité. Fin de série, donc, pour les champions de France en titre, qui demeurent néanmoins leaders du Championnat. Trois essais à un, le LOU a montré beaucoup d'agressivité et d'envie. Et si les Toulousains se mirent à jouer à l'heure de jeu, c'était trop tard pour espérer retourner une situation compromise. 5 Avec cinq succès à l'extérieur, cette septième journée pulvérise le record, cette saison (3 victoires en déplacements lors de la 5e journée) Le joli coup : La Rochelle ouvre son compteur à Brive Dixième à l'attaque de cette septième journée, le Stade Rochelais n'avait toujours pas remporté le moindre match à l'extérieur. Il est parvenu à ouvrir son compteur à Brive (6-8) au terme d'un match médiocre, certes, mais face à un adversaire invaincu sur sa pelouse. Succès d'autant plus méritoire qu'il fut obtenu avec un buteur (Jules Plisson) inefficace. 4 Quatre clubs ne comptent que deux victoires après sept journées : Biarritz, Perpignan, Toulon et Montpellier. L'interrogation : quand Toulon sortira-t-il du marasme ? Sifflé par son public lors d'un succès étriqué face à Brive (13-9), battu (20-27) par le Racing 92 à l'issue d'un match plus engagé mais toujours aussi brouillon, le RCT se déplace à La Rochelle dimanche prochain (21h05), et ce n'est certainement pas le meilleur endroit pour se refaire une santé. Il faudra sûrement attendre le 30 octobre et la venue de la lanterne rouge, Biarritz, pour savoir si le RCT - qui se cherche depuis trois ans un jeu - est capable de sortir de ce marasme. 5 Le nombre de bonus décrochés. Défensifs pour Brive, Pau, Perpignan et Montpellier. Offensif pour Castres. Le joueur : l'intouchable Matthieu Jalibert Deux exploits pour deux essais : percée majuscule dès la 7e, interception à la 40e pour une échappée longue distance. L'ouvreur international Matthieu Jalibert a crucifié la Section Paloise sur deux inspirations. En ajoutant quinze points au pied, il a survolé cette septième journée de tout son talent. 83 Avec 83 points, le Girondin Matthieu Jalibert occupe la première place du classement des réalisateurs, devant le Lyonnais Léo Berdeu (80). L'action : quand Handré Pollard fait court Le match arrive à sa fin, Montpellier, mené (20-22), s'est donné le bâton pour se faire battre alors qu'il était chichement en tête à six minutes de la fin. L'arbitre, M. Minery, siffle contre Clermont une pénalité contestable. Quarante mètres, à gauche, le canonnier springbok Handré Pollard souhaite la tenter. Des semblables, il en a réussi des centaines. Celle-ci est tout à fait dans ses cordes. Mais à trop vouloir doser sa frappe, le ballon tombe juste devant la barre transversale. Clermont peut exploser de joie. 6 Après son essai contre Toulouse, le capitaine et demi de mêlée international du LOU, Baptiste Couilloud, conforte sa première place du classement des meilleurs marqueurs avec six essais. Devant Lam (UBB) et Houkpatin (CO), deux unités derrière lui. La déclaration : « Neuf fois sur dix, il la met ! » Jono Gibbes, manager de Clermont victorieux à Montpellier (22-20) : « J'aimerais bien revoir la faute qui entraîne la dernière pénalité... Quelle est la priorité de l'arbitre ? L'attitude du soutien offensif ou un plaquage sans ballon ? Je me voyais déjà perdre : neuf fois sur dix, Pollard (l'ouvreur springbok du MHR), il la met ! Ça explique notre grosse joie au coup de sifflet final. Je me demandais déjà ce que j'allais dire ici à l'arbitre et aux joueurs avant cette dernière pénalité (rires). Mais ça s'est bien fini. » La prochaine journée : un derby au programme La huitième journée sera marquée par un duel presque fratricide entre Toulouse et Castres, deux places fortes du rugby français distantes de 74 kilomètres seulement. Choc de haut de tableau dont l'issue promet d'être serrée (samedi, 21 heures). Avant cela, le Racing 92 aura reçu (samedi, 17 heures) une équipe de Montpellier revancharde après son échec à domicile. Biarritz devra se méfier de Brive et le Stade Français de Lyon (samedi, 15 heures). Tandis que pour clore cette journée, Toulon en plein doute se déplacera à La Rochelle qui retrouve ses repères (dimanche, 21h05). 5 choses à retenir de la 7e journée lire aussi La 8e journée de Top 14

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles