Scandale Le Graët : Le feuilleton continue avec une nouvelle attaque

Début janvier, la prolongation de Didier Deschamps jusqu’en 2026 avait surpris beaucoup de monde. En s’expliquant, Noël Le Graët, alors président de la Fédération Française de Football, avait dérapé en parlant de Zidane, entraînant sa mise à l’écart de son poste de dirigeant. S’ajoutent à cela un audit diligenté par le Ministère des sports sur des harcèlements sexuels, une enquête ouverte contre lui pour harcèlement moral et sexuel et désormais une accusation d’harcèlement sexuel de la part de Florence Hardouin, elle aussi mise à pied de sa fonction de directrice général de la FFF.

Le calice jusqu’à la lie. S’il n’a pas encore démissionné de son poste de président de la FFF au contraire de son homologue de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte, Noël Le Graët se retrouve de plus en plus acculé suites aux nombreuses accusations dirigées contre lui.

Florence Hardouin victime d’harcèlement sexuel de la part de Le Graët ?

Une nouvelle grave accusation a eu lieu du côté du camp de Florence Hardouin. Elle aussi mise à pied, elle avait fait par la suite un infarctus, la conduisant à l’hôpital. Toujours en arrêt maladie, sa porte-parole, Dominique Rouch a expliqué au Monde que « la mise à pied de Mme Hardouin intervient quarante-huit heures après qu’elle a fait des confidences à plusieurs personnes concernant des faits de harcèlement sexuel et moral qu’elle a subis de M. Le Graët. Elle n’a jamais révélé ce qu’elle a subi depuis plusieurs années, afin de protéger l’institution,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com