Tour de France : L'incompréhension est totale pour Alaphilippe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deux mois après sa terrible chute, Julian Alaphilippe était au départ des Championnats de France à Cholet dimanche. S'il n'a pas remporté le maillot tricolore, le double champion du monde a toutefois affiché un niveau très intéressant. Et pourtant, sa participation au Tour de France, qui débute vendredi à Copenhague, n'est toujours pas officielle. Une situation que Thomas Voeckler a du mal à comprendre.

Julian Alaphilippe était de retour à l'attaque dimanche. Deux mois après sa terrible chute sur Liège-Bastogne-Liège qui a engendré une fracture de l’omoplate, d’un hémopneumotorax et deux côtes cassées, le double champion du monde était au départ des Championnats de France à Cholet. Une course qu'il n'a pas remporté mais durant laquelle il s'est montré à son avantage. Il reconnaissait d'ailleurs lui-même qu'il avait été surpris par son état de forme. « On a fait ce qu’on a pu, et ça a marché. Remi (Cavagna) a vraiment durci la course, on savait Florian (Sénéchal) rapide au sprint donc on l’a gardé en dernière cartouche. Je suis content d’avoir pu l’aider. Je pense qu’il était le plus fort. J’ai pu faire une belle course. Je ne vais pas dire que j’ai pris beaucoup de plaisir, mais j’étais mieux que je pensais, donc je suis quand même content », expliquait Alaphilippe après la course. De bon augure pour le Tour de France. Mais encore faut-il qu'il y participe. En effet, l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl n'a toujours pas officiellement communiqué quant à la présence de

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles