Open d'Australie - Azarenka, nouveau départ

sam, 28 janv 15:00:00 2012

Victoria Azarenka a frappé un grand coup en remportant son premier titre du Grand Chelem à Melbourne. En dominant Maria Sharapova en finale et détrônant Caroline Wozniacki de la première place mondiale, la Bélarusse a ouvert une nouvelle ère... Mais la lutte pour la première place s'annonce rude.

victoria azarenka, trophy - 0

L'Open d'Australie a peut-être réconcilié les observateurs avec le tennis féminin. Pour la première fois depuis Roland-Garros 2008 et Ana Ivanovic, un tournoi du Grand Chelem auréole une nouvelle N.1 mondiale. Pour une réussite totale, Victoria Azarenka ne pouvait guère rêver mieux en remportant son premier titre du Grand Chelem dès sa première finale. Une statistique qu'aurait bien aimé connaître Caroline Wozniacki, dernière N.1 mondiale en date à ne pas avoir connu une telle consécration en Grand Chelem comme ses consoeurs Jelena Jankovic et Dinara Safina. Après être descendues de leur trône de la WTA, la Serbe et la Russe n'ont jamais pu remporter un titre majeur par la suite. De quoi donner quelques sueurs froides à la Danoise, désormais ?.4 mondial après être restée 67 semaines au top de la hiérarchie.

Le sacre de Victoria Azarenka tourne ainsi une page. La Bélarusse a lancé une nouvelle ère sur le circuit WTA en devenant une première joueuse mondiale plus légitime aux yeux des spectateurs, mais également de ses collègues. "C'est un rêve qui se réalise. J'ai tant rêvé à gagner un tournoi du Grand Chelem, et travaillé si dur pour ça, que devenir N.1 c'est un beau bonus." De haut de ses 22 ans, elle n'est pas dans une catégorie d'âge très précoce pour étoffer considérablement un palmarès déjà riche de neuf autres titres, dont plusieurs "WTA Premium", équivalent des Masters 1000 chez les messieurs. Ana Ivanovic a remporté son seul titre majeur à 20 ans lors de sa troisième finale. Maria Sharapova, la victime de la Bélarusse à Melbourne, a remporté trois titres du Grand Chelem à 21 ans. Mais ce n'est pas aussi précoce que Steffi Graf qui comptait neuf titres majeurs à 20 ans... "Il faut que je continue de la même façon, a tenu à préciser "Vika". Je veux juste continuer à m'améliorer. Je sens qu'il n'y a pas de limite, que si je fais de mon mieux chaque jour, je peux progresser petit à petit."

"Une bonne chose pour le tennis féminin"

Victoria Azarenka a frappé un grand coup en remportant son premier titre du Grand Chelem à Melbourne. - 2 La Bélarusse, formée aux Etats-Unis où elle est partie à l'âge de 14 ans, a finalement confirmé tous les espoirs depuis longtemps placés en elle, notamment après avoir été titrée à l'Open d'Australie juniors en 2005. Longtemps trahie par son physique fragile et son mental friable, elle a stagné au classement. Sa collaboration depuis le début de la saison 2010 avec l'entraîneur français Sam Sumyk a changé la donne : de la 13e place mondiale qu'elle occupait en 2011, la voici au sommet quelques mois plus tard. "C'était un gros changement après Antonio Van Grichen (son précédent entraîneur, NDLR). Sam a une approche et une mentalité complètement différentes. Il m'a guidée pour m'aider à trouver la bonne approche mentale, l'attitude d'une gagnante, sans me pousser. Je lui dois beaucoup pour m'avoir éduquée." Un changement radical dans son mode de travail qui s'est révélé payant.

La seule contrariété de ce tournoi féminin australien a été d'avoir manqué une opposition entre Kvitova et Azarenka. Ce duel entre les futures-ex N.2 et 3 mondiales, éclipsé en raison de la défaite de la Tchèque en demi-finale face à Maria Sharapova, devrait être le nouveau classique du tennis féminin comme l'ont été, entres autres, les affiches Navratilova-Evert ou Graf-Seles. Mais nul doute que les deux championnes, qui se sont affrontées à trois reprises l'an passé dont en finale du dernier Masters féminin, se croiseront à d'autres reprises d'ici la fin de saison.

"C'est une bonne chose pour le tennis féminin. Nous avons une saine rivalité avec Petra, a tenu à souligner Azarenka. Nous avons eu des matches incroyables. Malheureusement je ne l'ai pas battue, mais j'attends ça avec impatience. Avec Maria (Sharapova) qui joue vraiment bien, Serena (Williams) qui est de retour, Kim, c'est fantastique pour le tennis féminin." Après un temps de repos bien mérité, Victoria Azarenka défendra sa première place mondiale à Doha le 13 février, puis à Dubai avant de rejoindre les Etats-Unis. Après Indian Wells, elle ira défendre deux titres coup sur coup à Miami et Marbella. Le tout avec seulement 895 points d'avance sur la Tchèque Petra Kvitova... Le combat pour la première place ne fait que commencer.

. CLASSEMENT EN SEMAINES NON CONSECUTIVES des DAMES ayant été N.1 MONDIALE dans leur carrière professionnelle depuis 1968

1. Steffi Graf (ALL) 377 semaines

2. Martina Navratilova (TCH/USA) 332

3. Chris Evert (USA) 260

4. Martina Hingis (SUI) 209

5. Monica Seles (YOU/USA) 178

6. Serena Williams (USA) 123

7. Justine Henin (BEL) 117

8. Lindsay Davenport (USA) 98

9. Caroline Wozniacki (DAN) 67

10. Amélie Mauresmo (FRA) 39

11. Dinara Safina (RUS) 26

12. Tracy Austin (USA) 21

13. Kim Clijsters (BEL) 20

14. Jelena Jankovic (SER) 18

15. Jennifer Capriati (USA) 17

. Maria Sharapova (RUS) 17

17. Ana Ivanovic (SER) 12

. Arantxa Sánchez-Vicario (ESP) 12

19. Venus Williams (USA) 11

20. Evonne Goolagong (AUS) 2

21. Victoria Azarenka (BLR) 1

Sébastien PETIT / Eurosport

Pas encore utilisateur Yahoo! ? maintenant pour ouvrir un compte gratuitement