Extra Time

Cinq nouvelles excuses pour ne pas venir en Equipe de France

La belle époque... Noah, Séraphin en Equipe de France (Panoramic)Depuis 30 ans, c’est une tradition, les intérieurs de l’Equipe de France ont toujours une bonne excuse pour ne pas venir en sélection. Le dernier forfait en date, celui de Ronny Turiaf, révélé ce matin dans L’Equipe.

L’intérieur des Clippers, dont je vantais il y a peu la fidélité au maillot bleu, n’est pas blessé. Outre des problèmes personnels, il veut d’abord penser à lui et à sa carrière NBA. A 30 ans, sans contrat, il ne veut pas prendre le risque de disputer une compétition éprouvante physiquement.

Même si c’est insupportable, c’est plus crédible qu'un « je peux pas, j’ai piscine »… Pour les prochains qui envisageraient de ne pas venir en Equipe de France, j’ai listé cinq excuses qui devraient passer tranquille auprès du staff de Vincent Collet.

1- Ma mère est morte

On joue la carte de la famille, histoire de frapper fort et d’essuyer aucune critique. Sauf qu’il n’y a que dans Les 400 coups de Truffaut que ça marche.

2- Je voulais que l’Equipe fasse un jeu de mots en une

Au lendemain de la non-sélection de Joakim Noah, l’Equipe a titré : « Une excuse à la Noah ». Personnellement, je valide, et ça a peut-être donné des idées aux autres. Mais attention à ne pas en faire trop comme un « Ronny soit qui mal y pense ».

3- La fédération ne me suit pas sur Twitter

Pauvres jeunes joueurs de l’Equipe de France, partis seuls aux Etats-Unis pour gagner des millions. Ils ont besoin de ressentir la présence de Vincent Collet et de son staff. Ils ont besoin qu’on leur dise qu’on pense à eux. Sinon, ils boudent…

4- Je veux prendre des cours avec Olajuwon

Après Kobe Bryant et LeBron James il y a quelques années, on se bouscule désormais du côté de Houston pour prendre des cours avec Hakeem Olajuwon. Mais ce n’est pas en un été qu’un poteau peut devenir aussi souple que l’ancien intérieur des Rockets.

5- Les serviettes sont trop épaisses

Lorsqu’on est habitué à tourner les serviettes en NBA, on a le droit d’être exigeant sur la qualité de celles-ci. En Equipe de France, elles sont plus grandes et plus lourdes. On peut se déboiter l’épaule très facilement en l’agitant.

A propos de Fabrice Auclert

Journaliste et chef d’entreprise, Fabrice Auclert a grandi aux sons de la voix de George Eddy et des dribbles de Magic, Bird et Jordan. Depuis 1996, il est l’homme qui se cache derrière Basket USA. Sur Yahoo!, il nous fait vivre l’Extra Time, les prolongations en Français. Il vous livre ses impressions sur la saison de nos compatriotes tout en dénichant des infos croustillantes ou des vidéos insolites sur les stars de la NBA.