Extra Time

La NBA sans voix

George Eddy - Canal+« J'ai grandi au son de la voix de George Eddy ». C'est inscrit dans ma mini-bio depuis quatre ans sur Yahoo !. Et ce 1er novembre, je suis donc triste. Je ne suis pas le seul.

BeIn Sport a récupéré l'exclusivité des droits TV, et pour la première fois depuis la saison 1984/85, il n'y aura plus de NBA sur Canal+.

Ce qui signifie, dans l'état, qu'on n'entendra plus George s'enflammer sur les exploits de Tony Parker ou de LeBron James. Ce n'est pas une page qui se tourne, c'est un chapitre de milliers de pages, et de milliers de matches…

Je l'ai déjà dit et répété, on ne mesure pas à quel point la NBA en France doit beaucoup à George Eddy. Je ne sais pas si ce sport aurait percé en France sans George. Je ne sais pas s'il y aurait autant de Français en NBA sans lui.

Je n'exagère pas. C'est George qui a donné envie à des milliers de mômes de faire du basket car sa passion et son enthousiasme crevaient l'écran. Il a rendu accessible les étoiles de la NBA. Son accent, ses jeux de mots, ses connaissances et sa volonté de vulgariser ont été des incroyables moteurs pour la croissance de la NBA en France, et donc du basket plus généralement.

Il suffit de lire les réactions ce jeudi sur Twitter pour comprendre que dans l'esprit collectif : NBA = George Eddy. Surtout pour ma génération.

Pourtant, mon confrère commente des matches de Pro A et d'Euroligue, il présente Lundi Basket, il a commenté la NFL… Mais voilà, pour tout le monde, George Eddy, c'est la voix de la NBA.

Je parle au présent car je ne peux pas croire qu'on ne l'entendra plus commenter des matches.

PS : je n'oublie évidemment pas d'associer Jacques Monclar, le meilleur consultant TV, et qui forme avec George, selon moi, le meilleur duo de commentateurs du PAF. Depuis quelques années, Monclar est devenu la voix du basket français, et son impact est aussi grand que celui de Georges sur la NBA.

PS2 : A lire > l'hommage de Pascal Legendre à George Eddy. Pour moi, Pascal est à la presse basket, ce que George est à la NBA.

PS3 : je n'ai absolument rien contre BeIN Sport, et je suis d'ailleurs impressionné par leur couverture de la NFL (et de la Ligue 1). A eux de ne pas nous décevoir, et la barre est haute…

PS4 : même si je déplore ce changement, je peux comprendre la décision de Cyril Linette, patron des sports de Canal+, de ne pas s'aligner sur l'offre de BeIN Sport. Économiquement, mettre 5 millions d'euros sur un sport diffusé la nuit, seuls les Qataris en avaient les moyens. Je le répète, le League Pass est un féroce concurrent pour les télés françaises.

La voix inimitable de Georges Eddy :


A propos de Fabrice Auclert

Journaliste et chef d’entreprise, Fabrice Auclert a grandi aux sons de la voix de George Eddy et des dribbles de Magic, Bird et Jordan. Depuis 1996, il est l’homme qui se cache derrière Basket USA. Sur Yahoo!, il nous fait vivre l’Extra Time, les prolongations en Français. Il vous livre ses impressions sur la saison de nos compatriotes tout en dénichant des infos croustillantes ou des vidéos insolites sur les stars de la NBA.