L'invisible Trophée des Champions

L homme du matvh : kurzawa

 

La Ligue de football professionnel est parvenue à un exploit rare en cette période frénétique de Jeux olympiques : rendre invisible son premier événement de l'année. On n'insistera pas sur la réalisation autrichienne qui nous a rappelé les images neigeuses des années 1970 quand les équipes françaises se rendaient dans les pays de l'Est. Le fiasco est tel que la LFP "étudie les suites à donner à ce dossier". Le communiqué de la Ligue prend soin de préciser qu'elle a été "abusée" par le promoteur autrichien. 

La Ligue peut toujours trouver un bouc émissaire idéal, ce sont ses décideurs qui ont choisi d'exiler ce trophée en terres inconnues au moment où les Anglais organisent le Communty Shield à Wembley, cet après-midi devant 80 000 spectateurs. Leicester défiera le Manchester United d'Ibramovic à 17 heures devant des millions de téléspectateurs dans le monde entier. 

Ce premier match officiel de la saison ne méritait pas de sombrer dans les oubliettes de l'actualité. Il a été riche en enseignements. Le PSG a changé d'identité de jeu. Terminé les phases de conservation du ballon. Désormais, les Parisiens pratiquent un jeu plus direct et n'hésitent pas à toucher très vite leurs attaquants. A la perte du ballon, le pressing très haut rappelle le jeu pratiqué par Séville l'an passé. Le PSG cherche à étouffer l'adversaire dans son camp. Les latéraux n'hésitent pas à se projeter très vite aux avant-postes. Ainsi Kurzawa a été impliqué sur les trois premiers buts parisiens avant d'inscrire lui-même le quatrième. La démonstration parisienne a été impressionnante quant on précisera que l'équipe de départ était privée de... dix titulaires potentiels : Thiago Silva, Marquinhos, Verratti, Cavani, Maxwell, Meunier, Matuidi, Rabiot, Krychowiak et de Jesé, qui sera présenté lundi !! 

En s offrant son dixième titre national d'affilée, le Paris-Saint-Germain se présente en monstre absolu qui va encore tout dévorer sur le sol français. C'est peut être ça, finalement, l'objectif caché de ce Trophée des champions organisé dans un trou perdu. La Ligue de football professionnel ne voulait peut-être pas effrayer les autres clubs et préserver l'intérêt du spectacle. Oui, on préfère en rire...



Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles