Yahoo Foot

La carte jeune

Je n'ai pas envie de revenir sur la polémique qui consiste à savoir, si oui, ou non, l'Europa League est une sous coupe d'Europe ou pas. Pour moi c'est non, car dans ce paysage audiovisuel surchargé d'images, il n'y a pas de petite coupe, de petit match.

Yassine Benzia, 18 ans, attaquant de l'OL

Il y a du foot, et partout en Europe il peut être beau, ou moins beau. Tout dépend qui le pratique, qui le respire et qui l'aime. Hier, alors qu'on nous avait promis dans cette sous coupe, deux matchs sans intérêt, la jeunesse a pris le pouvoir. Pour Rémi Garde, entraîneur de Lyon et Francis Gillot coach de Bordeaux, la qualification pour la suite étant acquise, il fallait "juste" trouver les joueurs, puis les mots, pour lancer sur le tapis la carte jeune !

Et voilà qu'à Lyon, Sarr le défenseur marque un but, que son coéquipier Benzia fait de même et imite sa propre réussite d'il y a quelques semaines toujours en Europe. Benzia s'enflamme et pense à une place de titulaire contre Sainté dans le derby de dimanche. Lisandro absent, Benzia, dans son jeu de cartes, a l'audace et l'espoir qui prouvent que rien ne peut inquiéter Lyon aujourd'hui, leader de la Ligue 1, et qui intérieurement doit donner une sorte de deuxième souffle au Président Aulas, endetté, qui voit, petit à petit cette relève pointer le bout du nez.

Alors vendre, même si la relève est encore tendre, devient une obligation qui fait moins mal au cœur, surtout quand un tel Président s'est investi autant dans un hymne à la gloire aussi criant et du coup moins pesant. Benzia, Ferri et d'autres, font de cette main tendue par l'entraîneur une aubaine pour lancer leur carrière, rien de moins.

A Bordeaux, même son de cloche. On nous promettait une rencontre au rabais, sous prétexte qu'elle était jouée d'avance et que Bordeaux était qualifié. Du coup Poundjé, l'arrière gauche, sérieux, tonique et volontaire a fait un gros match. Mieux, Poko, l'international Gabonais, a transformé avec Sertic son jeune capitaine, le milieu de terrain girondin. Ah oui c'est vrai, elle ne sert à rien cette Coupe d'Europe ! Poko qui pour un premier match en pro a tout fait : du râteau sur une pelouse sablonneuse, des passes au millimètre, du volume, du pressing, du jeu simple et efficace. Bordeaux, comme Lyon, a gagné.

Oh c'est sûr, cela sert à quoi de gagner des matchs déjà joués. Marseille a préféré faire l'impasse. Mal vu. Aujourd'hui, on a encore découvert que le football français était plein de ressources. Ce n'est déjà pas si mal, car sans cette Coupe d'Europe, où Bordeaux et Lyon continueront de rêver à partir du 14 février, il y a des joueurs que, peut être, on aurait jamais connu, en tous cas, pas avec ce maillot.

Ce matin, les jeunes avaient les phares du bonheur allumés et les entraîneurs de Lyon et des Girondins savent qu'en cas de brouillard, ils peuvent maintenant sortir du pot la carte jeune.

Denis

A propos de Yahoo Foot

Entouré de Denis Balbir, d’Alexandre Delpérier et de Pascal Praud, Thierry Clopeau anime « Yahoo Foot L’Emission » sur Yahoo Sport. Débats endiablés, analyses passionnées, nos quatre trublions du ballon rond vous donnent rendez-vous tous les lundis sur Yahoo Sport. Chaque jour, retrouvez-les également sur « Yahoo Foot Le Blog », pour un décryptage en profondeur de l’actualité footballistique.