LDC : Paris et Lyon déjà qualifiés !

Je me suis régalé devant ce tirage au sort. L'arrivée d'anciens joueurs charismatiques comme Zanetti ou Maldini, tous deux toujours affutés, les explications des groupes, des couleurs, des jours, des équipes d'un même pays qui ne peuvent se rencontrer avant les quarts de finale, et puis enfin, entre un verre… d'eau et 3 gouttes de sueur, puisqu'on surveillait quand même du coin de l'œil le calvaire de Bordeaux, finalement qualifié en Europa League, le tirage…

Ils étaient beaux tous en costume. Sourires en coin, grimaces, et toute la panoplie des tirages, et puis les faits. La Juve qui n'est pas épargnée, et Chelsea, allez savoir pourquoi, toujours épargné… Mourinho a le pouvoir incroyable de faire la pluie et le beau temps sur des boules placées dans des saladiers. Chelsea est déjà en huitième de finale. On va rigoler quand le club anglais va aller au Portugal voir Casillas, le pote de José…

Bref, pour l'instant ça passe un peu à l'as. Moi ce que je vois c'est que pour Paris et Lyon, entre langue de bois, discours officiel et le reste, il doit y avoir, quand on constate la liste d'autres groupes, des claques dans la main, de bonheur.

Oui, vous allez me dire qu'il faut respecter l'adversaire et le football, qu'il n'y a pas ou plus de petits pays, de petits clubs, que pour Paris, il y a quand même Donestk et Malmö. Ouah, j'ai peur, je tremble. Mais lorsqu'on prononce le nom du club Ukrainien, c'est fini le temps où le vice champion était un outsider. Malmö, pareil. Si ça, c’est pas un bon tirage…

A 10h22 ce matin sur twitter, Ibra se fendait d'un petit texte pour les hommes au maillot bleu ciel de son club formateur pour les féliciter d'avoir sorti en barrages le Celtic Glasgow et espérait fouler dans la plus grande compétition Européenne le terrain de… Malmö. Voeu exaucé, si notre Ibra est prêt physiquement. Et puis après le match, un petit tour à la chasse n'est pas à exclure.

Donc tout cela pour en arriver au fait majeur qui est de dire qu'on aime et qu'on respecte tout le monde mais que la première place se jouera entre le Real de Cristiano ou le PSG de Matuidi. Pour le Président du PSG, Paris peut être premier du groupe. Il peut téléphoner à Carlo Ancelotti pour quelques infos et faire sonner le portable de Kombouaré pour qu'il lui envoie le DVD de son but au Parc en 1993.

PSG-REAL : ce sont 4 duels et 4 qualifs pour Paris. Alors Paris premier ou deuxième, c'est aujourd'hui et peut être plus tard secondaire, car Blaise Matuidi, mon idole, l'a dit : “Pour progresser tu es obligé de sauter tous les obstacles”.

Paris est taillé obligatoirement pour déjà sortir des Poules et faire ensuite le Coq !

Lyon retrouve la C1 et il est probable qu'après avoir atteint 9 fois sur 9 les 8ème de finale, la passe de 10 est programmée. Comme d'habitude, Lyon va changer de visage, s'améliorer et vous n'allez pas me dire, que si Valence est certes un très grand club, il a bien tangué contre Monaco qui pourra renseigner Jean-Michel Aulas. Le Président de l'OL, après la récente et malheureuse expérience Monégasque, va vite retrouver ses habitudes pour emmener les arbitres faire un bon Resto…

Le Zénith, la Gantoise… face à Fekir, Valbuena, Lacazette et un dos tout neuf, on l'espère, sans parler de l'expérience acquise en Europa League ces dernières saisons.

Oui ce soir, comme disent les gamins prêts à rentrer à l'école, on peut avoir logiquement la banane…

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles